63% des Français ne veulent pas que Sarkozy se représente...

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Sarkozy est sans doute le pire président que nous ayons eu depuis l'époque du Maréchal Pétain. La liste est longue de tout ce que l'on pourrait lui reprocher. En ne perdant pas de vue, bien entendu, selon notre Vision, qu'un homme placé à la tête d'un Peuple doit être la Conscience de ce Peuple. Pour ne pas dire l'Âme. Il faut pour cela posséder de grandes qualités qui vont dans le sens de l'Humanité et de la Générosité. C'est-à-dire être Humain et Généreux. Et pour cela, il est nécessaire de bien dissocier les mots "Peuple" et "Nation". Ce n'est pas la même chose. Parce que je peux oeuvrer pour la Nation et ne pas faire le bonheur du Peuple. Or, il se trouve que Sarkozy n'a oeuvré ni pour l'un ni pour l'autre. Cela vient sans doute de ses "conseils", car il faut bien se dire que les individus qui accèdent au pouvoir n'en connaissent que très peu les rouages. Ils ont donc besoin de "conseilleurs" pour les aiguiller afin de prendre des décisions qui iront dans le sens du Peuple et en même temps dans l'intérêt de la Nation par rapport à tous les pays du monde.

 

Le problème se pose donc pour les "conseilleurs" de ne pas être soumis à diverses influences qui mettraient en péril et le Peuple et la Nation. Leur devoir est de rester neutre pour que notre neutralité soit respectée. Qui a conseillé à Sarkozy d'envoyer des hommes en Afghanistan ? Ou de se mettre sous la tutelle de l'OTAN ? Mais même avant tout cela, qui lui a conseillé de nous intégrer dans l'Union Européenne malgré le NON du Peuple ? En trois ans, Sarkozy a cassé tout ce qu'avait construit de Gaulle et pourtant, il se réclame de lui. Un anachronisme de taille chez l'homme. Mais en fait, il est pétri de contradictions. Or ceci, pour quelqu'un qui doit gouverner, est très préjudiciable. Le problème, chez Sarkozy, est son Ego. Il n'a pas compris que l'Ego doit être sacrifié pour Servir le Peuple et la Nation. Il prend des décisions selon son Humeur, selon ses coups de coeur, selon ses colères, selon ses fréquentations et selon les lobbies qui le harcèlent. Ce qui fait qu'on le voit prendre fait et cause pour des cas particuliers dont il fait des affaires d'Etat, quitte à nous brouiller avec tout le monde. Il n'a pas suffisamment de maturité d'esprit pour comprendre que ce qui lui fait plaisir à lui ou à son entourage ne va pas forcément dans le sens des Français. Il n'est pas le seul dans ce cas, dans presque tous les pays du monde, c'est la même chose.

 

Il faut une réforme totale non seulement de la politique -qui n'a plus aucun sens à partir du moment où l'on nous berne de mots et de promesses qui ne veulent plus rien dire-, mais également de la mentalité des dirigeants qui ont oublié qu'ils sont mandaté pour Servir les autres et non pour se servir eux-mêmes et servir leurs courtisans. Je vais même plus loin... un Peuple bien éclairé n'a besoin de personne pour le gouverner. C'est une chose qui a déjà existé, il y a des milliers d'années. On en trouve trace sur les bords de l'Indus, les vestiges des cités retrouvées montrent que toutes les maisons étaient semblables et qu'il n'y avait ni palais ni roi. Il faut voir les videos sur Mohenjo Daro et Harappa pour comprendre que dans les temps anciens, une société juste et équitable a existé. Société gouvernée par le Peuple et pour lui.

 

C'est à se système que nous devons retourner dans le futur lorsque l'Humanité aura atteint une certaine maturité d'Esprit. Il n'y aura alors plus de frontières, ni de barrières pour désunir les hommes, mais un ensemble harmonieux qui règnera sur toute la planète. Ceci n'a bien sûr rien à voir avec le Nouvel Ordre Mondial que veulent instaurer les puissants de ce monde. Les Êtres humains seront Libres et Eclairés. Chacun saura ce qu'il a à faire pour ne pas nuire à son prochain. Nous vivrons selon la Conscience et non selon le bon vouloir des cerbères qui nous gouvernent... mais bien sûr, ce n'est pas pour demain... hélas.

 

 

 

 

 

 

 

63% des Français ne veulent pas

que Sarkozy se représente...

 

 

Une large majorité de Français (63%) ne souhaite pas que Nicolas Sarkozy se représente en 2012, contre 34% qui le souhaitent et 3% sans opinion, selon un sondage Ipsos pour l'hebdomadaire Le Point à paraître jeudi.

 

Lors d'un précédent sondage réalisé par le même institut en août 2010, ils étaient 62% à ne pas vouloir que le président de la République brigue un second mandat, contre 35% qui y étaient favorables (3% de sans opinion).

 

En mars 2010 ce chiffre était de 58% de personnes défavorables à sa candidature contre 33% qui l'appelaient de leurs voeux (9% de sans opinion).

 

Dans le détail, les sympathisants UMP sont aujourd'hui 24% à ne pas souhaiter une candidature Sarkozy en 2012, contre 25% en août dernier (74% de favorables, équivalent à août). Sans surprise, ils sont 85% parmi les sympathisants PS (identique à août 2010).

 

Parmi les sympathisants du Front national: le nombre de personnes favorables à une nouvelle candidature du chef de l'Etat bondit de 8 points (43% contre 31% à la fin de l'été). A l'inverse parmi les électeurs MoDem ils ne sont plus que 34% à le souhaiter, contre 49% en août.

 

Sondage réalisé par téléphone auprès de 965 personnes, constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

 

Sources Orange

 

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans REVOLUTION DES PEUPLES

Commenter cet article