Aghanistan : 4 soldats tués et 400 000 de dégâts causés par l'OTAN

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Sommes-nous venus au monde pour nous faire trouer la peau parce qu'un dirigeant nous envoie au casse-pipe dans un pays envahi par une armée coloniale qui pille le pétrole et protège l'opium ? Servir de chair à canon est-elle notre Mission sur terre ? La prise de Conscience sur ce sujet devrait être énorme. Parce qu'il faut bien s'imaginer que par ce système, nous ne nous appartenons plus. Je sais bien qu'il y a beaucoup de jeunes qui s'engagent pour deux raisons. L'une est patriotique, servir la France. L'autre est économique, on ne trouve pas de travail, on s'engage.

 

J'ai d'ailleurs failli le faire moi-même à vingt ans. Ne riez pas... je n'avais pas encore fini mes études mais comme j'étais en bisbille avec ma mère, je suis allée à Bordeaux, au siège de l'armée de terre pour présenter ma candidature, en spécifiant bien que je ne voulais pas être dans les bureaux mais "crapahuter". Ce à quoi le gradé m'a répondu qu'il n'y avait pas de problème. Lorsque j'ai annoncé cela à mes amis étudiants, ils m'ont demandé si je n'étais pas tombée sur la tête. Tous, à l'unanimité se sont esclaffés en me disant "Avec ton caractère de rebelle, tu ne tiendras pas trois jours !". Ma mère, par contre, semblait contente. Elle ricanait aussi mais pas de la même manière que mes amis : "Tu verras que là-bas, tu ramèneras moins ta fraise ! Ils vont te souquer." Ouh la... lorsqu'elle a prononcé ces mots, j'ai entrevu une sombre perspective. Sans doute imaginait-elle qu'ils allaient réussir là où elle avait échoué ! Aussi, quand  j'ai reçu la convocation pour passer une visite médicale, je n'y suis pas allée. Il faut faire attention aux décisions prises sur des coups de tête. On pense pouvoir se libérer d'une tutelle mais l'on ne s'aperçoit pas que l'on va tomber sous la coupe d'une autre qui ne sera pas mieux.

 

Ne peut pas être soldat qui veut. Parce qu'il faut se plier. Obéir aux ordres. Et aller là où l'on vous envoie sans poser de questions. Telle est la loi militaire. J'ai d'ailleurs tout un tas de connaissances qui n'ont pas voulu faire leur service militaire, ils ont été obligés, pour ce faire, d'user de nombreux subterfuges afin échapper à cette corvée. Car si vous disiez que vous étiez "objecteur de conscience", vous deviez quand même vous coltiner un service civil deux fois plus long que la conscription normale. N'oublions pas qu'en Allemagne nazie, les objecteurs étaient condamnés à mort. Et emprisonnés dans de nombreux pays.

 

Ce qui signifie que vous n'êtes pas libre de votre personne. Vous appartenez à l'Etat. Quand vous avez justement des dirigeants comme Hitler, imaginez... mais aujourd'hui dans d'autres pays du monde, ce n'est pas mieux. On en a la preuve en France. Vous entrez dans l'armée pour servir votre pays et vous vous retrouvez à servir un Etat colonial, dans un endroit dont les habitants ne vous ont rien fait. On exige donc de vous que vous tuiez des innocents qui ne font que défendre leur bout de terre.

 

Tu ne tueras point. Cinquième commandement du Décalogue. Les lois ancestrales n'ont qu'un seul but, nous aider à acquérir des valeurs morales pour devenir des "Elus", c'est-à-dire des êtres Parfaits. Ce sont les "irréprochables" qui font l'Evolution. On ne le devient pas du jour au lendemain. Tout dépend de la prise de Conscience que nous acquérons dans chaque existence. Tous ceux qui vous disent que "tuer, c'est bien", vous entraîne vers le crime et la barbarie. Ils vous font régresser. lls vont à l'encontre de la Loi Originelle dont il reste quelque préceptes dans ce que l'on attribue à l'Enseignement de Moïse. Il ne faut pas voir cette Loi comme une loi religieuse. Mais comme une Loi Universelle inscrite dans la Conscience de chaque être humain. A partir du moment où vous allez contre votre Conscience, vous trahissez "Dieu" qui est en vous, Lumière qui ne demande qu'à devenir toujours plus brillante pour que vous accédiez au statut d'Immortel. C'est un concept dont peu d'individus ont la perception car dès leur plus tendre enfance, leurs "éducateurs" leur inculquent des valeurs fausses et faussées car eux-mêmes en ignorent le principe primordial. C'est un Cercle Infernal qu'il faut briser. Et seuls ceux qui auront le courage de le faire seront vraiment Libres. Dixit le Maître.

 

En attendant, quatre soldats de l'OTAN ont été tués. On ne nous dit pas à quel pays ils appartiennent. On camoufle. Cela pourrait très bien être des Français car cette tuerie a eu lieu dans l'Est, pour la plus meurtrière. Or, nos hommes sont dans la province de Kapisa, située à l'Est également, voyez la carte ICI. Justement, j'ai parlé ICI de la mission dangereuse des soldats Français, envoyés dans une zone où aucune force étrangère n'est encore allée. Pour plus de détails sur le stationnement de nos soldats à Kapisa, voir ICI. J'avais dit que la liste funèbre allait s'allonger, l'avenir dira si l'on a tort.

 

Sarkozy s'entête à laisser nos hommes là-bas, il a pris d'ailleurs la décision de les y envoyer sans consulter le Peuple, comme d'habitude. Il est chez lui ici. Tout lui appartient. Les Français et leurs biens. A-t-on jamais vu un président si buté et de si peu d'intelligence ? Pour quelle gloriole sommes-nous là-bas ? La dernière opération otanesque a causé pour plus de cent millions de dégâts. Encore de la misère, encore des morts, encore des Afghans sans abri. Mais bien sûr, on nous sert que l'on tue des Talibans ! La Vérité est que l'on tue des Résistants qui luttent contre cette occupation odieuse comme nos parents et grands-parents luttaient contre les nazis dans notre pays envahi. Honte à Sarkozy de se faire le complice de cette abjection ! Au nom de notre Conscience, nous nous indignons et nous demandons le retour de nos troupes en France, leur Patrie. Ils n'ont rien à faire en Afghanistan. Des milliards sont dépensés pour nuire à un Peuple qui n'a rien demandé à personne. Ceci n'est plus supportable.

 

Il faut organiser un mouvement qui exige le retrait de la France de ce pays. Les amitiés et collusions de Sarkozy ne sont pas les nôtres. La Conscience Française n'a pas à pâtir des choix de ce président qui pense davantage aux intérêts des autres qu'aux nôtres. La mauvaise plaisanterie a assez duré !

 

 

 

 

 

Afghanistan: quatre soldats de l'Otan tués par deux bombes

 

 

 

KABOUL - Quatre soldats de la force de l'Otan en Afghanistan (Isaf) ont été tués par l'explosion de deux bombes artisanales dans l'est et le sud du pays mercredi, journée la plus meurtrière pour les troupes internationales depuis le début de l'année, a annoncé l'Isaf.

 

L'une a tué trois soldats dans l'est de l'Afghanistan, l'incident le plus meurtrier pour la force de l'Otan depuis le 1er janvier. La seconde a fait un mort dans le sud.

 

C'est la première fois que l'Otan perd quatre soldats dans une même journée depuis le début de l'année 2011.

 

Trois de ses soldats avaient été tués le 7 janvier dans deux explosions.

 

L'Isaf ne révèle jamais l'identité ou la nationalité des soldats tués lors des opérations en Afghanistan, laissant ce soin aux autorités du pays des défunts.

 

Ces décès portent à 15 le nombre de soldats étrangers tués depuis le 1er janvier en Afghanistan, selon un décompte effectué par l'AFP à partir du site indépendant icasualties.org.

 

711 sont morts en 2010, année de loin la plus meurtrière pour les troupes étrangères depuis le début du conflit fin 2001, selon la même source.

 

Environ 140.000 soldats étrangers, aux deux tiers américains, sont actuellement déployés en Afghanistan pour combattre l'insurrection menée par les talibans, qui a gagné du terrain ces dernières années malgré l'envoi réguliers de renforts occidentaux, notamment américains.

 

Sources Romandie

 

----------------------

 

Une opération américaine dans le sud fait 100 millions de dollars de dégâts

 

 

KABOUL - L'opération menée depuis avril dernier par les forces américaines et afghanes dans la province de Kandahar, un bastion rebelle du sud de l'Afghanistan, a déjà causé environ 100 millions de dollars de dégâts aux habitants, a estimé mardi la présidence afghane.

 

Cette annonce intervient alors que le vice-président américain Joe Biden, en visite en Afghanistan, s'est félicité du fait que les offensives dans le sud aient permis de "stopper largement" l'avancée des talibans.

 

Le président afghan Hamid Karzaï, qui avait critiqué en novembre la façon dont l'armée américaine menait ses opérations, avait récemment envoyé une délégation évaluer les dommages causés par l'opération "Omaid", destinée à bouter les rebelles hors de la province de Kandahar, l'un de leurs bastions.

 

"L'opération Omaid a causé des dégâts importants aux biens des habitants des districts d'Arghandab, de Zhari et de Panjwayi", selon un communiqué de la présidence afghane.

 

"L'opération ayant été lancée à la saison des récoltes, les dégâts représentent plus de 100 millions de dollars", ajoute la présidence, citant le rapport transmis par cette délégation à Hamid Karzaï.

 

La délégation a précisé que de "nombreuses maisons ont été détruites pour des raisons inconnues, forçant les gens à partir", ainsi que "des arbres fruitiers et des lieux de séchage du raisin".

 

La province de Kandahar, majoritairement agricole, produit notamment des grenades, du raisin et du blé.

 

Le porte-parole de la force de l'Otan en Afghanistan (Isaf), le général allemand Josef Blotz, a indiqué ne pas avoir eu connaissance du communiqué de la présidence.

 

Un porte-parole des autorités provinciales, Zalmai Ayoubi, a expliqué à l'AFP que plusieurs maisons avaient été détruites par les soldats car elles avaient été piégées à l'explosif par des insurgés.

 

"Il n'était pas possible de désamorcer les explosifs et les soldats n'avaient d'autre choix que de les faire exploser là où il étaient", a précisé M. Ayoubi, ajoutant que les forces internationales avaient promis aux autorités locales que les villageois seraient dédommagés.

 

Selon le texte, M. Karzaï a convoqué les autorités locales afin "de discuter plus avant des conséquences de l'opération Omaid et des dégâts causés".

 

La délégation a invité le chef de l'Etat à "soulever rapidement la question avec les forces de l'Otan et à trouver une solution", semblant lui demander d'exiger des compensations.

 

L'opération "Omaid" (Espoir, en langue dari) est présentée comme la plus importante offensive menée par les forces internationales depuis fin 2001.

 

Sources Romandie

 

Posté par Adriana Evangelizt

 

 

 

 

Commenter cet article