Appel à l'armée, police, service secret : Ne laissez pas Ben Ali fuir!

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Soutenons nos Frères et Soeurs tunisiens victimes d'un despote. Le ben Ali aurait expatrié ses filles et ses gendres au Canada, ce qui prouve qu'il commence à prendre les devants au cas où...

 

Car effectivement, qui peut savoir jusqu'à quand l'armée va lui obéir ?

 

 

 

Ne laissez pas Ben Ali fuir!

 

 

 

Appel à l’armée nationale, la police, le service secret, les gardes du corps personnels de Ben Ali, à toutes les instances qui sont impliquées directement ou indirectement dans la protection de Ben Ali.

 

L’assassin Ben Ali prépare sa fuite hors du territoire tunisien. Il a déjà expatrié ces filles et leurs époux au Canada, preuve à l’appui (écoutez le petit extrait de l’émission de Paul Houde sur le 98.5 FM Montréal).

 

Nous savons tous que le soulèvement tunisien est arrivé à un point de non retour, peu importe les conséquences. Si vous n’agissez pas au plus vite, Ben Ali s’échappera après avoir plongé notre pays dans un bain de sang inutile. Et nul doute qu’aucun de vous ne souhaite porter sur la conscience un tel crime en voulant désespérément sauver un assassin arrivé au terme de son régime, et lequel n’hésitera à aucun moment à se servir de vous pour massacrer vos frères et sœurs, vos pères et mères, comme nous l’avons horriblement constaté ces derniers jours.

 

Et le comble de tout ça, c’est qu’il fuira par la suite, en vous laissant un lourd fardeau sur le dos après vous avoir impliqué.

 

Sachez que vous représentez son seul espoir de conserver le pouvoir. Assumez votre responsabilité historique et faites votre devoir envers vous-mêmes, vos familles et votre pays. Ne laissez pas Ben Ali fuir! Arrêtez-le tout de suite et en toute civilité, ne le brutalisez pas, qu’il soit jugé devant nos tribunaux.

 

Ceci est un appel à toute l’opposition tunisienne :

 

Ne vous arrêtez pas sur l’appel à un gouvernement de coalition. Préparez l’équipe qui formera ce gouvernement en toute urgence et le plus tôt possible et divulguez massivement l’événement. Le tunisien veut du concret, veut voir l’alternative, veut voir que vous êtes capables enfin de vous entendre et de porter l’espoir de ce mouvement populaire, il veut surtout percevoir de la lumière au bout du tunnel, suffisamment  pour l’encourager à mener son soulèvement jusqu’au bout.

 

Que la lutte continue et vive la Tunisie Libre!

 

Faites circuler largement cet appel. Si vous connaissez quelqu’un dans l’armée, la police… portez cet appel à leur connaissance.

 

 

solidarité Tunisienne

Extrait de l’émission de Paul Houde sur le 98.5 FM Montréal

 

Si l'audio n'apparaît pas, écoutez ICI

 

Sources Naawat

 

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans REVOLUTION DES PEUPLES

Commenter cet article