Audio-Video - Vanina Pieri, la Corse clash BHL "Il se prend pour Dieu"

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Vanina Pieri, Présidente de l'Agence du Tourisme Corse répond à Bernard-Henry Levy et à son "boycott de la Corse" en l'accusant de caricaturer et d'infliger 'une double peine' aux habitants de l'île !

 

Les Corses vont se mobiliser pour lutter contre l'Anticorsisme et la Corsophobie dont BHL se fait le parangon en appelant au boycott de notre Peuple et de notre Nation. Nous n'avons pas oublié d'où nous venons et qui nous sommes. Et ce n'est pas du sang d'escargot qui coule dans nos veines. Certes, nous ne ressemblons pas à BHL ! Prends garde à toi le Dandy !

 

Il est encore en Europe un pays capable de législation ; c’est l’île de Corse. La valeur et la constance avec laquelle ce brave peuple a su recouvrer et défendre sa liberté mériterait bien que quelque homme sage lui apprît à la conserver. J’ai quelque pressentiment qu’un jour cette petite île étonnera l’Europe.

 

( Jean-Jacques Rousseau, Du Contrat Social (1762)

 

Un Peuple fier et altier béni de Dieu entre tous...

 

Et Dieu créa la Corse...

 

Lorsqu'il eut fini son œuvre il eut une idée ; « Puisque je maîtrise la technique pour concevoir les arbres, les montagnes, que je détiens les éléments, il faudrait que je crée un chef d'œuvre pour parfaire le monde, un joyau que je déposerais au milieu des flots comme un diamant dans son écrin. » Et Dieu, en une journée créa la Corse. Mais la nuit suivante, il ne pût trouver le sommeil ; « Cette île est trop belle, elle va susciter jalousie et convoitise. » Et toute la nuit, Dieu chercha une solution. Au matin Dieu se réveilla le cœur rempli de joie, il avait trouvé une solution ; « Je vais créer un peuple de farouches gardiens, des ardents défenseurs pour ce sanctuaire, des hommes et des femmes qui se battront sans cesse et sans jamais s'essouffler pour protéger mon œuvre. Courage, solidarité, amour de cette terre et capacité de résistance seront inscrits dans leur cœur. » Et Dieu créa le peuple Corse...

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article