Bahreïn : nouvelle manifestation, la contestation entre dans sa 3e semaine

Publié le par Adriana EVANGELIZT

La Libération des Peuples suit son cours. Elle doit gagner tous les pays et tous les continents. La Révolution des Peuples est, avant tout, une Révolution de la Conscience. Tous les "hauts perchés" vont bientôt tomber de leur perchoir. Comme il est écrit. Les premiers seront les derniers. Aujourd'hui. Bientôt. Mais surtout dans le Futur. Que ceux qui oppriment les autres ne se gênent pas ! Ils seront rétribués. Ils comprendront bientôt qu'ils ne sont rien d'autre que des foetus de paille que la colère de la révolte va emporter et déchirer. Parce qu'avant que la Terre fasse sa culbute, l'Humanité toute entière va briser ses chaînes. Du Nord au Sud, de l'Est à l'Ouest... l'onde de choc va se répercuter dévastant tout sur son passage. De grands moments se préparent qui vont doublement changer la face de ce monde. Tous ceux qui pensent aux élections de 2012 devraient revoir leur agenda...

 

 

 

 

Bahreïn : nouvelle manifestation,

 

la contestation entre dans sa 3e semaine

 

 

 

Des milliers de manifestants ont défilé mardi dans la capitale de Bahreïn où la contestation pour un changement de régime dans cette monarchie du Golfe est entrée dans sa troisième semaine.


"Nous sommes tous frères, sunnites et chiites", ont scandé les manifestants, en majorité chiites, qui ont défilé du quartier de Salmaniah vers le centre de Manama. Les femmes en voiles noirs marchaient d’un côté de la route et les hommes de l’autre.


Depuis le 14 février, des manifestations exigent un changement politique dans cet archipel à majorité chiite gouverné depuis plus de 200 ans par la dynastie sunnite des Al-Khalifa.


L’opposition dominée par les formations chiites a jusqu’ici refusé d’engager un dialogue national proposé par le roi Hamad ben Issa Al-Khalifa, en demandant en préalable la démission de l’ensemble du gouvernement.


Des manifestants qui campent depuis le 19 février sur la place de la Perle, dans le centre de Manama, ont des exigences plus radicales et veulent la chute de la dynastie des Al-Khalifa. Cette lignée sunnite règne sur un royaume de 1,2 million d’habitants dont la moitié sont des étrangers.


La révolte inquiète les Etats-Unis dont la Ve flotte a son quartier général à Manama et qui redoutent l’éventuelle influence de l’Iran, une théocratie chiite, dans ce royaume voisin de l’Arabie saoudite.


"Nous défilons pour affirmer l’unité entre les chiites et les sunnites à Bahreïn", a déclaré cheikh Mohammed Habib al-Moqdad, un des 25 militants accusés de terrorisme et graciés récemment par le roi Hamad.


Un autre opposant chiite bahreïni, Abdeljalil al-Singace, fraîchement libéré de prison a mis en garde contre une nouvelle effusion de sang si le roi refuse de répondre aux revendications de l’opposition, dans un entretien avec l’AFP.

 
Les affrontements avec la police avaient fait sept morts aux premiers jours de la contestation et le gouvernement a ensuite ordonné le retrait de la police des rues de Manama.


Pour M. Singace, figure de l’aile dure de l’opposition, les initiatives annoncées par le pouvoir arrivent "trop tard, et sont insuffisantes". "On nous a menti trop longtemps. Il y a eu une accumulation d’années où on nous a privé de nos droits. Maintenant la partie est finie".


Face à la montée des revendications, le roi a annoncé l’ouverture d’un dialogue national avec l’opposition, et a chargé son fils le prince héritier Salman de le conduire à bien.


A Genève, en marge d’une session du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU, la ministre bahreïnie du Développement social, Fatima Al-Blouchi, a affirmé que les autorités craignaient que les manifestations ne conduisent à "une scission du pays".


"Bahreïn a toujours été une nation multiculturelle", a-t-elle dit. Les communautés sunnite et chiite s’y côtoient ainsi que des juifs et des chrétiens, a-t-elle relevé, expliquant que ces communautés avaient vécu jusqu’à présent "en harmonie".

 

Sources Aloufok

 

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans REVOLUTION DES PEUPLES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

arriba espagna 20/05/2011 12:09



le voeu d'adriana de voir les révoltes arabes gagner le monde entier est en train de prendre corps ... Le mouvement des jeunes espagnols indignés est le premier à lancer ce combat pour une vraie
démocratie, la défense de leurs droits et la liberté, contre la collusion entre les politiques des grands partis et les banquiers !


Il était temps car le LEAP prévoit une crise systémique globale pour l'automne 2011 ( http://www.rue89.com/yeti-voyageur/2011/05/08/leap-une-crise-systemique-globale-en-automne-2011-202708 
)     .