Ben Laden devait-il prendre l'avion le 26 octobre 2010 ?

Publié le par Adriana EVANGELIZT

 Voilà quelque chose de pas banal. La compagnie britannique British Airways a produit une pub avec la photo d'une carte d'embarquement au nom d'Oussama ben Laden. Il aurait voyagé en 1ere classe, au siège 07C, le 26 octobre 2010. Retenons cette date. Il pourrait bien y avoir un attentat ce jour-là que l'on aurait fait commettre à Ben Laden. Celui-ci étant mort depuis belle lurette, on pourrait penser qu'un sosie aurait pris sa place -comme pour les enregistrements bidons- et que cette "coquille" est peut-être là pour nous prévenir. Gageons que ce serait encore un coup des divers services secrets à la solde des Maîtres du Monde. Comme pour le 11 septembre. Le plus drôle étant que Ben Laden est enregistré comme membre du programme de fidélisation de la compagnie. Ce qui signifie que c'est un habitué des vols de British Airways ! Mais alors à qui est la main qui tient la carte sur la photo ? Affaire à suivre...

 

 

 

 

 

Ben Laden vole sur British Airways

 

 

La compagnie britannique a présenté ses excuses jeudi pour avoir publié dans un magazine interne une photo d'une carte d'embarquement au nom d'Oussama ben Laden, passager de 1ère classe.

 

 

 

 

 

«Une erreur a été commise, nous nous efforçons de comprendre comment cela s'est produit. Nous nous excusons», a indiqué Bristish Airways sur sa page officielle du site de microblogging Twitter.

 

La photo en cause, qui vante un nouveau système d'enregistrement via i-Phone, montre une carte d'embarquement électronique émise au nom du dirigeant de la nébuleuse terroriste Al-Qaïda pour la date du 26 octobre 2010.

 

L'homme le plus recherché au monde est même enregistré comme membre du programme de fidélisation de la compagnie, selon la photo publiée dans le magazine LHR News destiné aux collaborateurs de la compagnie aérienne travaillant à l'aéroport londonien de Heathrow.

 

British Airways est en conflit avec ses syndicats, qui achevaient jeudi une deuxième vague de grève, après avoir été durement touchée par la paralysie des aéroports causée par un nuage de cendres volcaniques d'Islande.

 

Sources Lessentiel

 

Posté par Adriana Evangelizt

 

 

Commenter cet article