Des documents de Wikileaks ciblent désormais l’Iran

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Voilà un article qui prouve ce que nous disions ICI. Le Julian Assange est téléguidé. C'est un petit satellite chargé de diffuser les documents que lui donnent des gens qui vont dans un sens bien précis. Pour lui "l'Amérique est le problème, pas les banksters internationaux qui la possèdent ou le lobby sioniste qui la contrôle..." voir ICI. Il charge l'Iran en disant qu'il arme les chiites pour attaquer les troupes de la coalition. Un aveugle y verrait. On sait très bien qui commet les attentats en Irak en ricanant, qui tue les Américains et qui menace les Français. La Cohorte a posé son grappin sur le monde et jusqu'au bout elle va le vampiriser en utilisant des marionnettes comme Assange, leur nouveau Père Noël qu'ils raquent pour distribuer leurs cadeaux empoisonnés. Et ils se pensent tellement intelligents qu'ils croient que tout le monde va gober leur grosse farce. Ils se prennent pour les rois de la stratégie machiavélique. Mais comme tout tourne toujours autour du même pot, qu'ils utilisent toujours les mêmes ficelles, ils sont démasqués de suite. La cible dans l'immédiat, c'est Obama. Comme il n'est pas chaud pour attaquer l'Iran, il faut trouver un moyen qui le contraindra, s'il se laisse contraindre. Alors on fabrique des preuves. Comme pour l'Irak. L'armement des chiites c'est comme les armes de destruction massive de Saddam. Ou comme ben Laden qui est mort voilà dix ans mais que l'on ressuscite régulièrement comme vous le verrez dans l'article suivant. Nous avons affaire à des prestidigitateurs qui ne sortent pas de lapins de leur chapeau mais des bombes, des missiles, des fausses videos, des enregistrements bidons, des Zawahiri qui pose devant des rideaux criblés d'étoiles de David, des Julian Assange à la lèvre molle et tutti quanti...

 

 

 

 

Des documents de Wikileaks ciblent désormais l’Iran

 

 

 

par James Gruzman

 

 

 

Quelle coïncidence! Les États-Unis ont harcelé l’Iran depuis des années et tenté de l’entraîner dans une guerre à de nombreuses reprises, et voici maintenant que certains documents très opportuns ont été publiés par Wikileaks qui suggèrent que l’Iran arme et assure la formation des militants chiites en Irak pour « mener des attaques contre les troupes de la coalition et les responsables du gouvernement irakien. »

 

La précédente publication majeure de documents de Wikileaks accusait le Pakistan d’aider les talibans en Afghanistan. Ceci a donné aux États-Unis un prétexte bien commode pour renforcer leur présence au Pakistan afin d’envoyer plus de missiles sur les civils.

 

Jusqu’à présent cette année, plus de 749 personnes ont été tuées par des attaques de drones des États-Unis au Pakistan. En 2009 il y a eu 53 attaques de drones au Pakistan, et cette année il y a eu 89 frappes en l’espace de deux mois avant la fin de l’année. Le président Obama a approuvé la poursuite des attaques de drones au Pakistan.

 

Lorsque le président Obama était candidat à l’investiture présidentielle démocrate, il était opposé à la guerre comme on peut le voit dans un discours qu’il a prononcé en Septembre 2007:

 

« Permettez-moi d’être clair: Il n’y a pas de solution militaire en Irak et il n’y en a jamais eu. Le meilleur moyen d’assurer notre sécurité et de faire pression sur les dirigeants de l’Irak pour mettre fin à la guerre civile est de commencer immédiatement à retirer nos troupes de combat. Pas dans six mois ou dans un an – mais maintenant« .

 

Mon Dieu comme les choses ont changé.

 

Wikileaks prétend être un site de divulgation, mais sa figure de proue Julian Assange refuse de reconnaître les preuves contredisant la version officielle des attentats du 11 Septembre:

« Je suis toujours agacé par le fait que les gens soient distraits par de fausses conspirations telles que celle du 9/11, alors que nous fournissont une foultitude de preuves de complots réels, concernant la guerre ou la fraude financière massive. »

 

Tasman Times a déjà écrit sur Wikileaks ici.

 

Il semble trop beau que les États-Unis puissent essayer de provoquer une guerre avec l’Iran, et que ces documents atterrissent comme par miracle sur leurs genoux.

 

Tasman Times


James Gruzman


24 Octobre 2010

 

Voir également cet autre article mis en ligne au mois de juillet.

 

Source: tasmantimes

 

Sources SIGNES DES TEMPS

 

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans LES HOMMES DE LA BÊTE

Commenter cet article