Des ONG israéliennes reconnaissent symboliquement l'Etat palestinien

Publié le par Adriana EVANGELIZT

 

 

 

Des ONG israéliennes reconnaissent symboliquement

 

l'Etat palestinien

 

 

 

Le comité de coordination d'une soixantaine d'ONG israéliennes soutenant le processus de paix "a décidé de reconnaître à titre symbolique un Etat dans les frontières de 1967 au côté d'Israël, avec Jérusalem comme capitale des deux Etats, ainsi que l'ont fait récemment plusieurs pays d'Amérique du Sud", a affirmé Ron Pundak, l'un de ses responsables, en référence aux frontières d'avant la guerre israélo-arabe des Six-Jours et l'occupation de Jérusalem-Est, de la Cisjordanie et de la bande de Gaza.

 

 M. Pundak préside le côté israélien du comité de coordination du Forum des organisations non gouvernementales israélo-palestiniennes qui regroupe une centaine d'organisations, dont une soixantaine israéliennes et une quarantaine palestiniennes.

 

"Nous appelons le gouvernement israélien à adopter notre position et à reprendre sur cette base les négociations", a ajouté M. Pundak, qui avait participé aux négociations ayant abouti aux accords d'Oslo en 1993 sur l'autonomie palestinienne. "Le temps joue contre les partisans de la paix, et notre initiative vise à pousser à la reprise des négociations alors que le gouvernement israélien s'y refuse pour le moment", a-t-il expliqué.

 

AL-JAZIRA : "UN EXTRÉMISME RÉPUGNANT"

 

Interrogé sur les quelque 1 600 documents sur les négociations israélo-palestiniennes révélés par Al-Jazira, M. Pundak a accusé la chaîne de télévision qatarie de vouloir "faire passer l'Autorité palestinienne et son président Mahmoud Abbas pour des traîtres".

 

"Al-Jazira fait preuve ainsi d'un extrémisme répugnant qui s'inscrit dans une campagne de diffamation", a estimé M. Pundak.


Selon lui, ces documents révèlent au contraire que l'Autorité palestinienne constitue un "véritable partenaire pour la paix prêt à faire des concessions sur Jérusalem, les réfugiés et la sécurité en vue de parvenir à la paix, ce qui n'est pas le cas du gouvernement israélien actuel".

 

Al-Jazira a commencé, dimanche soir, à diffuser des centaines de "documents confidentiels" relatifs aux négociations israélo-palestiniennes de 1999 à 2010. Les négociations de paix, brièvement relancées en septembre à Washington après vingt mois d'arrêt, sont à nouveau bloquées, les Palestiniens exigeant pour les poursuivre la prolongation d'un moratoire sur la colonisation juive, à laquelle le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou s'est refusé.

 

Sources Le Monde

 

 

--------------

 

 

Plus de 10 000 manifestants à Tel Aviv contre la loi

 

de contrôle des associations et ONG de gauche

 

par Gerard Fredj

 

 

 

Plus de 10 000 manifestants ont défilé samedi soir à Tel Aviv, contre le projet de la Knesset d'enquêter sur les associations et ONG de gauche ou d'extrême gauche...

 

Plusieurs partis, notamment Kadima, Meretz, Hadash avaient appelé à la manifestation organisée par le mouvement "la paix maintenant", et étaient représentés par de nombreux députés.

Dans une intervention, Yariv Oppenheimer a déclaré considérer que "les projets de Lieberman -ministre des affaires étrangères-, étaient une menace plus importante que l'Iran".

Ce meeting était "en faveur des droits de l'homme et de la démocratie et contre le racisme et le McCarthysme", a déclaré Hagaï Elard, porte-parole de l'Association pour les droits civiques.


Pour Tzipi Livni, leader de Kadima, "Lieberman n'est qu'une source d'embarras pour Israël, d'autant que, Netanyahu, lui laisse la bride sur le cou"

.Les députés de droite ont condamné cette manifestation; Danny Danon, initiateur du projet d'enquête parlementaire, et Michael Ben Ari, assurent que ces pacifistes sont instrumentalisés et financés par des pays étrangers qui souhaitent la destruction de l'État d'Israël.

Benyamin Netanyhou a décidé que la commission mise en place par la Knesset devrait faire le même travail pour les ONG de la droite "radicale" et limité les investigations aux financements en provenance de l'étranger.

 

Sources Israel Info

 

Posté par Adriana Evangelizt

 

 

Commenter cet article