Deux soldats Français supplémentaires tués en Afghanistan

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Deux morts supplémentaires sur la Conscience de Sarkozy, ce qui porte le nombre à 72. Celui qui donne les ordres est aussi coupable que celui qui tue. Si ce n'est davantage. Car normalement, les individus qui exercent un pouvoir sur les peuples se doivent de montrer l'exemple dans la Loi. Dont le fameux "Tu ne tueras point". En les envoyant au casse-pipe, c'est comme s'il les avait tués. Les "chefs" sont redevables, non seulement de la mort de leurs hommes mais aussi de celle des adversaires. Nous n'avons pas à faire la guerre, nous n'avons pas à tuer. Entre l'Afghanistan, la Libye, la Côte d'Ivoire, Sarkozy a son "compte" bien chargé. Il verra défiler cela lorsqu'il poussera son dernier soupir. Mais il sera trop tard...

 

 

 

Deux soldats français tués par des insurgés

 

 

 

Quatre soldats de l'Otan, dont deux Français, sont morts aujourd'hui lors deux attaques distinctes, dans le sud et l'est du pays.

 

Quatre militaires de l'Otan, dont deux Français, ont été tués dimanche 7 août en Afghanistan dans deux attaques distinctes d'insurgés dans le sud et l'est du pays, a annoncé la force de l'Otan (Isaf), portant à 72 le nombre de soldats français tués.

 

Communiqué de l'Otan et de l'Elysée

 

"Deux militaires de l'Isaf ont été tués lors d'une attaque d'insurgés dans l'est de l'Afghanistan" dimanche et deux autres "dans une attaque d'insurgés dans le sud" du pays, a indiqué l'Otan dans un communiqué, sans ajouter plus de précisions.

 

L'Otan ne révèle jamais les nationalités de ses militaires décédés, ni le lieu exact de leur décès, en laissant ce soin aux autorités des pays concernés.

 

Selon l'Elysée qui s'exprime dans un communiqué, deux légionnaires du 2ème REP ont été tués dans un accrochage avec des insurgés, dans la vallée de Tagab, située dans l'est du pays. 

 

Un bilan qui s'alourdit

 

La coalition avait connu samedi ses pertes les plus importantes en un seul événement depuis le début, fin 2001, du conflit afghan, lors du crash d'un de ses hélicoptères. Trente soldats américains, sept membres des forces spéciales afghanes et un traducteur civil avaient péri.

 

Les pertes de dimanche portent à au moins 383 le nombre de militaires étrangers tu  és depuis le début de l'année en Afghanistan, selon un décompte établi par l'AFP à partir du site spécialisé icasualties.org.

 

Plus de 2.650 militaires de l'armée de coalition ont été tués dans le cadre des opérations en Afghanistan en bientôt dix ans de conflit.

 

Sources : Le Nouvel Observateur

 

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans LES HOMMES DE LA BÊTE

Commenter cet article

dotblau 07/08/2011 19:09



Les coincidences quand meme, bizarre bizarre...Pour Ben Laden il n’y avait pas de corps, il n’y a maintenant plus aucun témoins, l’hélicoptère qui s’est écrasé vendredi soir en Afghanistan
transportait le raid qui a participé à l’opération contre Ben Laden.


http://lesmoutonsenrages.fr/2011/08/07/les-soldats-qui-ont-tue-ben-laden-sont-morts/