Dîner du CRIF : Sarkozy fait état des « racines juives de la France »

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Alors le discours de Sarkozy au dîner du Crif... où il a osé sortir que la France "a des racines juives". Là, il faut comprendre les manigances de Sarkozy ou plutôt ses façons de faire passer certaines "pilules" en passant la "brosse à reluire". C'est quelque chose qu'il sait très bien manipuler mais il ne dupe que les imbéciles. Il faut déjà savoir que son discours n'a pas vraiment plu aux sionistes et sionisants. Pour divers sujets mais notamment, en parlant de la Syrie, à cause du :

 

"Et quelle transformation stratégique pour Israël si une normalisation accompagnait une restitution du Golan ! Elle conduirait à un changement radical de la situation des mouvements qui chaque jour, depuis le Liban ou depuis Gaza, menacent Israël !"

 

Pour faire passer les choses désagréables -aux sionistes- qu'il a envie de dire mais qu'il sait "épineuses", il louvoie. Alors il les balance et puis après, il va à fond dans leur sens pour qu'ils ne leur tiennent pas rigueur de ses propos. Justement, les "racines juives" de la France. Attardons-nous sur son discours  :

 

"Je veux dire en tant que chef de l'Etat, que le judaïsme a contribué à forger l'identité de la France et chacun d'entre vous, continue à participer à cette alchimie subtile qui fait de nous des Français."

 

Il est bien évident que là, il dit absolument n'importe quoi. Nous savons que Sarkozy est un inculte -doublé d'un barbare selon Alain Badiou- mais dans ces quelques lignes et celles qui vont suivre, sa complaisance vis-à-vis des sionistes, à qui il s'adresse, éclate au grand jour. Histoire de mieux faire passer son soutien aux révolutions arabes, alors qu'ils sont contre, les concessions dont il a parlé pour la paix et la pilule du Golan qu'il leur demande de rendre ! A mâlin, mâlin à demi.

 

Ce n'est certainement pas le judaïsme qui a contribué à forger l'identité de la France. Ici, nous ne sommes pas aux Etats-Unis. Il se trompe de pays. En effet, dans la Constitution Américaine, on trouve des lois basées sur les commandements de Moïse... voyez le court extrait...

 

 

 Il ne faut pas oublier que les premiers colons anglais lorsqu'ils embarquèrent pour l'Amérique, la voyaient comme une "terre promise". L'Histoire américaine à proprement parler n'a qu'à peine cinq cents ans. Ce qui n'est pas le cas de la France. Ce que semble complètement oublier Sarkozy.

 

"Si la France a des racines chrétiennes, je l'ai rappelé et pourquoi le nier puisque c'est la vérité, la France a aussi des racines juives."

 

Ah bon ? Vercingétorix était-il juif ? La France a des racines Celtes. Pour commencer. Sarkozy n'a pas à mélanger les religions avec les origines de notre Peuple. Le père de Vercingétorix s'appelait CELLTIL. Il était Celte. Et ensuite survint un miracle... mais pas juif, d'ailleurs ce mot n'existait pas à l'époque. Mérovée fit son apparition. Il fonda certes la dynastie des Mérovingiens mais c'était avant tout un Franc-Salien. Et Mérovée ainsi que ses Ancêtres étaient Esseniens. Voilà le vrai et grand Secret de la France qui fait qu'elle est protégée et qu'elle n'a pas vocation à devenir sioniste. Et d'ailleurs, elle ne le deviendra pas. Vous avez là le début de l'Histoire... une grande lignée est venue... a foulé cette terre... Mérovée, le Grand Roi aux pouvoirs surnaturels dont la légende raconte que sa mère fut fécondée par une Bête sortie de l'Océan... la même que celle de l'Apocalypse... vous commencez à saisir la comparaison ?

 

Alors que Sarkozy arrête de raconter que la France à des racines juives car c'est un mensonge. Les Esseniens Originels étant les descendants des Atlantes, la lignée des Fondateurs Francs était, somme toute, prestigieuse. Et c'est d'ailleurs sous leur règne que la Chrétienté s'installa. Ceci n'est pas du tout un hasard. Car malgré toutes leurs pérégrinations, ils n'ont jamais oublié leur Maître de Justice. Et leurs descendants sont toujours là aujourd'hui pour continuer l'oeuvre de leurs Aînés. Comprenne qui pourra.

 

 

Dîner du CRIF : Sarkozy fait état

 

des « racines juives de la France »

 

 


Le dîner du CRIF (Conseil Représentatif d'Israël en France) a eu lieu ce mercredi 9 février à Paris. Toute la classe politique était au rendez-vous, la droite (UMP) comme la gauche (PS). Nous publierons ultérieurement les noms des invités, afin que les électeurs sachent pour qui ils votent, et comprennent que derrière les empoignades à la télévision tous ces politiques sont unis et tenus par le lobby sioniste. Cette année, Nicolas Sarkozy était l’invité d'honneur, et son discours mérite quelques commentaires.

Pour la première fois, M. Sarkozy a fait état des « racines juives de la France ». On comprend mieux à présent pourquoi les dirigeants politiques français se sont toujours opposés à la mention des racines chrétiennes de la France. On nous a fait croire que c’était au nom de la laïcité, mais pas du tout. C’était en réalité pour nous réserver la surprise : la France a des racines juives !  Finis les racines gréco-latines et le christianisme. On aurait en effet retrouvé en France la trace de « bains rituels juifs »… datant du Moyen-Âge !

Selon M. Sarkozy, la présence juive en Gaulle serait antérieure au christianisme, donc nous aurions des « racines juives », et donc la France doit soutenir l’entité sioniste en Palestine… !  La France est ainsi devenue, en quelque sorte, la fille aînée non pas de l’Eglise comme on le disait autrefois, mais la fille aînée d’Israël. Les Français catholiques, mais aussi musulmans, apprécieront !  Quant aux incroyants, ils apprendront néanmoins qu’ils ont des racines juives…

Ces considérations « culturelles », auxquelles Sarkozy ne nous avait pas habitué  (préférant les réserver à ses amis du CRIF), n’ont qu’un but : confirmer et accentuer le soutien inconditionnel au sionisme. Au sujet du soldat israélien prisonnier, il ose déclarer que « s’attaquer à Gilad, c’est s’attaquer à la France ». Ainsi, parce que ce soldat de l’armée sioniste possède des papiers français, la France serait attaquée par la Résistance palestinienne. On voit où veut nous conduire Nicolas Sarkozy avec ce binational franco-israélien (ou plutôt, cet Israélien doté de papiers français). Il tente de monter l’opinion française contre la Résistance en Palestine, ce qui pour l’instant n’a pas l’air de fonctionner malgré les campagnes sionistes destinées à nous apitoyer.

Nicolas Sarkozy, lors de son discours à ce dîner du CRIF, a également rappelé ce qui a toujours été sa position : « la sécurité d’Israël est une priorité stratégique ». Nous savons à présent pourquoi des Français meurent en Afghanistan aujourd’hui, et peut-être dans d’autres endroits demain : pour la sécurité de l’entité sioniste installée en Palestine !
 
Bien-sûr, un tel dîner aurait été gâché sans des attaques contre la révolution arabe en cours. Après les formules hypocrites sur la « démocratie », on s’empresse de pointer du doigt les « islamistes », c'est-à-dire en réalité les hommes politiques arabes qui refusent d’être les collaborateurs d’Israël. Ainsi, depuis Paris, les sionistes indiquent par avance aux peuples arabes la limite à ne pas franchir. Ils devront avoir des gouvernements ayant préalablement reçu l’approbation de Tel Aviv. Et dans la foulée, Nicolas Sarkozy attaque et menace la République islamique d’Iran, reprenant les calomnies prononcées par le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, qui sont de véritables appels à l’agression.

Ce dîner du lobby sioniste à Paris a pleinement confirmé nos analyses. Le gouvernement français est totalement entre les mains de ce lobby qui détermine la politique de notre pays. Et les propos de M. Sarkozy sur les prétendues « racines juives »  de la France démontrent bien le degré de sionisation de nos gouvernants, et indiquent un pas de plus dans la soumission : renier notre histoire afin de faire de la France un « territoire » ayant de soi-disant racines sionistes


Sources : Parti Anti Sioniste

 

Posté par Adriana Evangelizt

 

 

 

Commenter cet article

David Essen 19/02/2011 20:57



@nono


Tu parles Culture et tu confonds Juif, Israélite, Israélien et Sioniste. On peut même rajouter Cananéen et Essenien. De quand date le mot "juif" ? Avant d'être "juif" qu'étions-nous ? Tu vois
court, mon pauvre ! Tu ignores même pourquoi les sionistes ont pris les juifs sous leur coupe. La Haine du juif, c'est toi qui l'as car tu n'oeuvres pas pour leur bien, bien au contraire. Figure
toi que les racines de notre Peuple remontent à plus de 400 000 ans et que nous n'étions certainement pas destinés à faire ce qu'en a fait le sionisme. La Honte du Monde entier. Tu peux parler de
Tolérance, oui, on voit où elle en est aujourd'hui ! Résumer la France aux racines judeo-chrétiennes, c'est raccourcir l'Histoire. C'est abollir le Temps. C'est faire oublier d'OU NOUS VENONS. Et
si, depuis la nuit des temps, nous possédons des valeurs UNIVERSELLES, c'est parce qu'elles sont inscrites en nous, depuis toujours. Malheureusement, on voit où sont ces valeurs aujourd'hui. Ce
qu'elles sont devenues. Et toi, tu ramènes ta fraise et tu vas dans le sens des malfaisants. Et de Sarkozy le sioniste qui a utilisé ce raccourci, juste pour bien se faire voir du Crif. Mais tout
ceci t'échappe, tu vis dans les nuages !



Nono 19/02/2011 16:48



Je parle de Culture. Comme apprendre la tolérance, choisir la résistance, tisser des liens, avoir des usages sociaux de divers horizons, envisager la science... La France a une Culture
judéo-chrétienne, que ça vous plaise ou non. Où ai-je parlé de religion en tant que telle... Votre obession du juif vous fait lire totalement autre chose que ce que j'ai marqué. Relisez et
indignez-vous d'avoir lu si mal en ne pensant que "juif" et "religion". Votre haine des religieux et des israélites vous égare et vous empêche de lire le moindre mot. C'est saisissant!


 


Je demande donc leur avis à Hessel, Cotten, Meyssan, Dieudonné et les autres ou vous allez réussir à leur demander vous-même et faire enfin la distinction entre religion, Culture et valeurs
françaises aquises au cours de l'Histoire? Je vous assure que vous vous trompez et que c'est certain (le dérapage vers la religion pour fermer un sujet sociétal, donc tout autre, n'aidant pas!).



Adriana EVANGELIZT 18/02/2011 15:59



A Nono


Vous m'emmerdez à la fin, fouille-merde ! Je ne parle pas de religion ! les religions sont bâties sur des mensonges. La France a des origines Celtes, que cela vous plaise ou non. On n'a pas
besoin d'être religieux pour avoir des valeurs, figurez-vous. Et heureusement car quand on voit ce que l'on voit au nom des religions, on prèfère ne pas avoir d'appartenance à aucune communauté.
Alors arrêtez un peu de tout ramener au judeo-christianisme. La vocation de la France n'est pas d'être une grenouille de bénitier. Ne vous en déplaise !



Nono 18/02/2011 15:28



C'est donc un problème de lexique. Les juifs et leur religion ont contribué à l'identité de la France, font parti de son Histoire, des luttes contre le racisme, des luttes pour la liberté, des
luttes pour la laïcité, des réflexions pour intégrer ou réintégrer les religions à la nation, des manifestation antisémites, de tout ce qui s'est passé durant la seconde guerre mondiale, de tous
les bouc-émissaires connus du moyen âge comme les cathares (on accusait autant l'un que l'autre d'empoisonner les rivières avec la peste...). Bref, les juifs sont rentrés dans l'Histoire de
France avant les musulmans ou les arabes (bien avant eux, qu'on n'a connu souvent que par des invasions comme celles des cartaginois ou de la conquista, puis des guerres pour libérer Jérusalem de
l'emprise unilatérale de chaque religion, etc., etc.). Les érudies juifs ont eux-même participé à la prise de connaissance des autres civilisations au côté des érudies catholiques étudiant le
monde arabe antique ou d'époque ou l'islam (comme Albert Legrand, le vrai, pas la légende alchimiste, qui a traduit les premiers livres arabes antiques et déterminé la paternité des nombres et
vérifié les connaissance impressionnante de l'astronomie chez les peuples sémitiques), c'est aussi le monde juif en France qui a fait progressé les connaissance astronomiques et diverses matières
scientifiques qui ont fait les Lumières. La France est chargée de l'érudition juive et de liens avec les juifs et la connaissance talmudique (même si on peut lui faire des reproches). Plus tard,
les musulmans auront eux aussi participé à l'identité de la France. En retrant dans la laïcité, en bousculant le chauvinisme et la tolérence, en ouvrant les moeurs sur les valeurs de l'Islam ou
des usages arabes, en faisant la paix après des siècles de batailles régulières entre religions, et en apportant jusqu'à leur type dans le visage français.


 


Il n'y a pas de secret, soit on connait et reconnait l'Histoire de France et du monde occidental, soit on rejette tout en bloque et alors on se fait aliéner par le premier venu. D'abord sur la
place des juifs de France et en France, puis en suite par tous les nagationisme possibles qui portent en fait un projet politique et une propagande taillée sur mesure. Mais dire que la France
n'est pas un pays judéo-chrétien, même Stéphane Hessel va se fâcher très grave (lui le FM, en plus...). Le mieux, au lieu de le prendre à parti sans rien dire et dans un coin, c'est de lui
demander... Oseriez-vous, quitte à perdre beaucoup d'arguments avec sa réponse (ou celle de Boniface si vous préférez, ou même de Dieudonné). A priori, je parie que non. Vous voulez que je lui
demande pour vous si ça vous coûte tant de la faire et de vérifier?


 


Les intentions de Sarkozy sont ce qu'elles sont (certainement stupides et fourbes, je veux bien le croire), mais transformer son discours pour en arriver à nier les valeurs judéo-chrétiennes de
la France, là ça va attirer les foudres de quasiment tout ceux que vous citez comme des amis antisionistes, démocrates, éveillés, salutaires, lumineux... J'ai encore peur que vous vous enfermiez
dans vos représentations, pas bien conscientes de l'Histoire de France ni de ce que sont les francs-maçons et en quoi ils ont un plan global qui mène à un ordre mondial unique basé sur la libre
adésion démocratique. J'en veux pour preuve que vous êtes tombé dans à peu près tous les pièges sans jamais vous appercevoir que vous citiez des FM de manière quasi systématique, ni que vous ne
connaissez les tensions qu'il existe au sein de la FM. Déduire, c'est bien, mais il y a tout le travail de renseignement, d'observation, d'investigation, de culture qui doit se faire avant. Il
est très important donc, que vous demandiez directement à Stéphane Hessel ou à Pascal Boniface ou à Dieudonné ou Thierry Meyssan ou Jean-Marie Bigard, ou Christian Cotten, ou Tarik Ramadan, ou
Dupont-Aignan, ou les amis d'Aimé Césaire, ou aux recteurs de mosquées, ce qu'ils pensent de la véracité des fondements judéo-chrétiens de la France (vous ne l'avez pas découvert dans le discours
de Sarkozy quand même!!). Personne ne vous suivra dans cette amnésie, pas même Dieudonné du PAS qui a pourtant laissé écrire et diffuser cet article! Il est impératif de leur demander au lieu de
parler en leurs noms et de les juger en bien ou en mal. J'espère que vous le ferez, au moins pour tenter de leur expliquer ce que vous voulez dire (sinon, tout est destiné à rester vain et sans
aucune portée, vous comprenez bien).



eva R-sistons 17/02/2011 21:04



Bonjour Adriana


On n'entend pas ta vidéo, dommage ! Le son est inaudible, cordialement eva