Emir du Koweit : un “cadeau” de 5 milliards de dollards à la population pour éviter les troubles

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Chaque Koweitien de souche recevra l'équivalent de 2680 euros le 24 février et quatorze mois de denrées alimentaires gratuites. Voyez où mène les révolutions. De nombreux chefs d'Etat pourraient s'inspirer de cette initiative pour les plus pauvres...

 

 

 

Emir du Koweit : un “cadeau” de 5 milliards de dollards à la population

 

pour éviter les troubles

 

 

Il vaut mieux prévenir que déguerpir. C’est sans doute la raison qui a poussé l’émir du Koweït, Sabah al-Ahmad Al-Sabah, à offrir 5 milliards de dollars à la population, anticipant ainsi d’éventuelles émeutes d’ordre social.

 

En effet, annoncée samedi par l’émir, cette généreuse donation a été approuvée à l’unanimité mercredi par les 53 membres du Parlement du Koweïtien.


Officiellement, ce généreux “cadeau” princier au peuple intervient à l’occasion de festivités nationales, dont le cinquantenaire de l’émirat. Mais il est permis de penser que l’épisode tunisienne débouchant sur le départ forcé de Ben Ali, le soulèvement de la rue égyptienne, la grogne des peuples arabes qui veulent en découdre avec l’ère des potentats, semblent avoir donner matière à réfléchir à l’émir.

 

Ainsi, chaque sujet parmi les 1,15 million de Koweïtiens de souche recevra le 24 février 1.000 dinars (3.580 USD) en espèces et disposera gratuitement de denrées alimentaires de première nécessité jusqu’au 31 mars 2012.

 

Le système de L’État providence dans les riches monarchies pétrolières du golfe a réussi jusqu’à maintenant de mettre à l’abri les cheiks et leurs smalas de la grogne sociale. Sur le plan politique en revanche, le choix de ces monarchies de se mettre sous la protection (militaire) américaine et donc de dépendre des décisions de Washington dans la région, notamment sur la question palestinienne, est mal vu, voire contesté par la population.

 

Redwane N

 

Sources Focus Algérie

 

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans REVOLUTION DES PEUPLES

Commenter cet article