Erdogan accuse Israël d'avoir commis un acte de "terrorisme d'Etat"

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Dans les eaux internationales, en plus. Ce qui prouve combien vraiment, il n'y a qu'eux qui comptent. La mafia sioniste se fout des lois internationales, applique ses propres lois criminelles et tout le monde laisse faire. Il faut que les peuples montent au créneau et prennent des initiatives contre cette mafia qui salit les juifs et détruit le monde entier.

 

 

 

 

 

Erdogan accuse Israël d'avoir commis un acte de "terrorisme d'Etat"

 

 

 

 

ANKARA - Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a accusé lundi Israël d'avoir commis un acte de "terrorisme d'Etat inhumain" en ordonnant un raid meurtrier contre une flottille humanitaire internationale au large de Gaza.

 

"Qu'on le sache, (la Turquie) ne restera pas inerte et silencieuse au sujet de cet acte de terrorisme d'Etat inhumain", a-t-il dit aux journalistes à Santiago, capitale du Chili, dernière étape d'une tournée d'Amérique latine, qu'il devait quitter incessamment pour rentrer en Turquie.

 

Ses propos ont été rapportés par les chaînes de télévision turques.

 

"Le droit international a été piétiné" par Israël, a-t-il précisé, avnat d'ajouter : "L'attaque démontre qu'Israël ne veut pas de la paix dans sa région".

 

M. Erdogan, dont le gouvernement islamo-conservateur a auparavant annoncé à Ankara le rappel de l'ambassadeur turc en Israël, a aussi annoncé avoir demandé une réunion d'urgence de l'Otan.

 

"Nous allons aussi demander à l'Otan de convoquer une réunion", a-t-il ajouté.

 

La Turquie avait demandé lundi matin une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU, dont il est un membre temporaire.

 

Sources Romandie

 

Le raid israélien est "inacceptable"

 

ANKARA - Le raid meurtrier des forces israéliennes contre une flottille humanitaire à destination de Gaza, est "grave" et "inacceptable" a indiqué le chef d'état-major de l'armée turque, le général Ilker Basbug, au cours d'un entretien au téléphone lundi avec son homologue israélien, Gaby Ashkenazi.

 

La conversation s'est déroulée à l'initiative de la partie israélienne qui a informé le chef d'état-major des événements intervenus au large de Gaza, souligne un communiqué en ligne de l'armée turque.

 

"Lors de l'entretien, le chef d'état-major a qualifié de grave et d'inacceptable l'usage de la force militaire dans les eaux internationales", souligne le texte.

 

L'intervention israélienne "a provoqué de très sérieuses conséquences", a encore dit le général turc à son homologue israélien, ajoute le document.

 

L'assaut lundi par des commandos de la marine israélienne contre une flottille humanitaire internationale se rendant à Gaza, dont des navires turcs, a fait au moins neuf morts parmi les passagers, a indiqué une porte-parole militaire israélienne.

 

Ankara a rappelé son ambassadeur en Israël, et demandé une réunion d'urgence de l'ONU et de l'Otan.

 

Sources Romandie

 

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article