Flottille pour Gaza: 480 passagers détenus en Israël, 48 en voie d'expulsion

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Voilà le topo. Voilà la mentalité arriérée et barbare sioniste. J'arraisonne des bâteaux dans les eaux internationales car je me prends pour le Maître du Monde et j'arrêterai des bâteaux où bon me semble. Et ensuite je traîne les navires jusqu'en Israël, je mets en taule tous les passagers, peu m'importe de quels pays ils viennent, et j'interroge tout le monde comme des détenus de droit commun ! Vous n'irez pas à Gaza ! Je vous interdis d'aller à Gaza ! Gaza est notre fief de terroristes et nous seuls avons le droit d'y mettre le grappin dessus, de les affâmer, et de les traiter comme des terroristes qu'ils sont ! Attila le Hyksos n'est pas mort. Il est toujours là, bien présent au 21e siècle et il veut montrer à l'Occident qu'il est à la page ! Oui madame ! 
 
Le Sionisme est la décadence d'un monde en décrépitude. On s'accroche à un bout de terre avec acharnement sans penser une seconde que dans quelques mois, il n'en restera plus rien avec ce que la Terre nous prépare. Emmerdons le monde, que diable ! On est là pour ça.
 
 
Flottille pour Gaza: 480 passagers détenus en Israël, 48 en voie d'expulsion
 
 
 
Quatre cent quatre-vingt passagers, qui étaient à bord de la flottille pour Gaza de militants pro-palestiniens attaquée par la marine israélienne étaient détenus mardi en Israël, tandis que 48 autres étaient en voie d'expulsion, a annoncé la radio publique israélienne.
 

Les 480 détenus sont regroupés dans une prison d'Ashod dans le sud d'Israël tandis que 48 autres ont été conduits vers l'aéroport international Ben Gurion pour être expulsés vers leur pays d'origine.

 

Par ailleurs, 45 autres passagers, pour la plupart d'origine turque, étaient hospitalisés dans différents établissements. Six soldats israéliens blessés au cours de l'opération étaient également hospitalisés, a ajouté la radio. Au moins neuf passagers ont été tués lundi lorsque des commandos israéliens ont pris d'assaut la flottille internationale qui se dirigeait vers la bande de Gaza, selon l'armée israélienne.

 

Les passagers détenus vont être interrogés dans la journée et les autorités décideront au cas par cas ceux qui seront libérés et ceux contre lesquels des poursuites judiciaires vont être engagées.

 

Parmi les détenus figure Kamal Khatib, président du Haut comité de suivi des Arabes israéliens, la plus importante organisation de cette communauté de 1,3 millions de personnes, qui a appelé mardi à une journée de grève et de manifestations en Israël. Un des chefs islamistes arabes israéliens, Raëd Salah, dirigeant de l'aile radicale du Mouvement islamique en Israël, qui se trouvait à bord du convoi, est pour sa part détenu dans un commissariat de police d'Ashdod.

 

Par ailleurs, la police israélienne était mardi en état d'alerte pour faire face à "d'éventuels désordres" parmi les Arabes israéliens.

 

Sources AFP

 

Posté par Adriana Evangelizt

 

 

Commenter cet article