Israël" cherche à maintenir en place le régime de Hosni Moubarak

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Et le Mossad fait encore parler de lui. On se doute bien qu'il doit être très présent en Egypte et qu'il doit donner de bons conseils au gouvernement Moubarak. Déjà, la rumeur alléguant que 19 personnes, soupçonnées d'être en relation avec la défunte "Al Qaïda", ont été arrêtées, il y a trois jours, est significatif du tripatouillage pour essayer de faire diversion. Le fait que des manifestants soient tués avec des balles en plein coeur ou en pleine tête, comme en Tunisie, signifie qu'il y a des snipers, donc des éléments étrangers pour liquider des gens. Nous savons très bien comment cela se passe. Nul besoin de dessin. Voyez la video...

 

 

 

Le ton étant donné avec les conseils d'un ancien responsable des renseignements israéliens qui a proposé au régime Moubarak de REPRIMER LES MANIFESTANTS. "Il a essayé de rehausser le moral du gouvernement égyptien, pour l'encourager à réprimer le peuple." Voilà la démocratie des sionistes. Et dites-vous bien qu'ils feraient la même chose chez eux si les israéliens se révoltaient. On peut déjà comparer leur "choix" des dictatures à protéger et celle qu'il faut décapiter. Saddam Hussein étant un bon exemple de ce dont ils sont capables. Celui-ci, bien évidemment, ne s'était pas allongé devant le sionisme, al contrario de l'infâme Moubarak qui règne comme un despote absolu. Depuis trente ans, l'Egypte est sous couvre-feu. Qui a bien pu donner un tel conseil ? Quel peuple accepterait cela ?

 

On comprend bien que le régime sioniste veut tout faire pour que leur pantin reste au pouvoir. Car il perdrait leur seul allié dans la région. Si on peut appeler "allié" un homme haï par son peuple parce qu'il se laisse manipuler tel le lâche qu'il est. Quel exemple cet individu donne-t-il aux Arabes en s'alliant avec l'Occupant du Peuple Palestinien ? On ne peut vraiment pas dire que le sens de l'Honneur étouffe Moubarak. Qui peut respecter de pareille girouette ? Il a 82 ans, mais pas question pour lui de prendre sa retraite, même à 65 ans. On s'accroche encore et encore en truquant les élections et en envoyant en prison les opposants. De la dictature pure. Il ne lui vient pas à l'idée que les Egyptiens ont peut-être envie de voir une autre tête. Les Américains et les sionistes ont sans doute fait beaucoup pour qu'il reste assis sur le trône. Et s'il venait à mourir, son fils prendrait le pouvoir. Le régime dynastique dans toute sa splendeur. Il existe d'ailleurs des rumeurs confirmant que son fils se serait réfugié à Londres. Un bis répétita de ce qu'il advint avec ben Ali, lorsque sa progéniture s'est enfui au Canada où les membres du clan sont désormais persona non grata. Les rats quittent le navire avant qu'il ne sombre dans la tourmente.

 

Israël pariait gros que Moubarak resterait au pouvoir. Toujours la courte vue. Dixit les sionistes : "Nous croyons que le régime est assez fort et que l'Egypte va surmonter la vague actuelle de manifestations." Ah bon ? De quel régime parle-t-on ? Si on enlève Moubarak et ses conseillers sionistes, que reste-t-il ? "Moubarak n'est pas Zine El Abidine Ben Ali. Il y a une énorme différence. Le régime égyptien, y compris l'appareil de la Défense, DISPOSE DE RACINES SOLIDES." Ah oui ? Quelle différence y-a-t-il entre un despote et un autre devant une foule en colère. De surcroît, il y a plus de population en Egypte qu'en Tunisie. Que peut la Défense et même la Police, conseillées sans doute par les services israéliens, devant une marée humaine. Et l'Armée ? Ne serait-elle pas capable de faire comme en Tunisie et de prendre le parti du Peuple ? Il semblerait que si, aux dernières nouvelles. Le problème des stratèges sionistes, c'est qu'ils se mettent toujours à la place des puissants, de la Force, mais jamais ils n'endossent la posture des Peuples. Alors, forcément, leurs calculs sont faussés. Il faut relire Machiavel lorsqu'il conseillait son souverain sur les déchaînements de la foule en colère. Elle peut tout dévaster sur son passage. Ce n'est pas quelques morts tirés par des snippers qui l'arrêteront.

 

L'autre problème des dirigeants sionistes, c'est que tout tourne autour d'eux. "En conséquence de quoi, les accords de paix qu'il (Moubarak) a signé devraient tenir bons." "Il est dans l'intérêt fondamental de l'Egypte de maintenir ses rapports privilégiés avec l'Occident, et le MAINTIEN DE LA PAIX AVEC ISRAËL S'INSCRIT DANS CETTE OPTIQUE." Courte vue encore. L'Occident fera avec Moubarak comme elle a fait avec ben Ali. Pour une seule raison. Les dirigeants occidentaux sentent que les Peuples sont à cran dans le monde entier. Ils ne veulent  pas en rajouter. Des voitures ont brûlé aujourd'hui en Espagne. Les contestations n'épargneront pas l'Europe, même si elles ne sont pas du même ordre que celles des pays Arabes.

 

Il est d'ailleurs à noter que la communauté internationale prend déjà ses positions contre Moubarak, les Etats-Unis en tête qui demandent de "réfréner les forces de l'ordre", contrairement aux sionistes. Ce qui prouve que leurs positions ne sont pas les mêmes et leurs intérêts non plus. Trop de courte vue empêche de voir la réalité. A priori, les Etats-Unis et la Communauté Internationale n'ont pas la même approche que le régime israélien. Ils vont même à l'encontre en préconisant le contraire. Et ceci n'est certainement pas un fait du hasard. A un moment donné, il faut choisir. Son propre intérêt ou celui des autres. Apparemment, il semblerait que les pays occidentaux fasse comme les sionistes. L'intérêt de leur Etat prime sur tout le reste. Et sans doute savent-ils pourquoi.

 

 

 

Israël cherche à maintenir en place

 

 le régime de Hosni Moubarak

 

 

 

Selon IRIB, citant des agences d'information les éléments et les espions du Mossad, en Egypte, ont remis, ces derniers jours, des informations précieuses au régime de Moubarak, pour l'aider à mater les opposants.

 

Dans le même temps, Tel-Aviv, le Caire et Washington ont établi une ligne de contact spéciale, pour sauver le régime égyptien. Un ancien responsable des renseignements de l'armée israélienne a proposé au régime de Hosni Moubarak de réprimer les manifestants.

Dans un entretien avec la radio israélienne, il a essayé de rehausser le moral du gouvernement égyptien, pour l'encourager à réprimer le peuple.

Dans le même temps, le représentant des Frères Musulmans, en Grande Bretagne, a déclaré qu’un certain nombre des proches de Moubarak auraient fui le pays et qu'on pouvait, donc, parler, pratiquement, de renversement du gouvernement, rapporte IRIB.

"Il y a certaines différences entre la Tunisie et l'Egypte, mais ces deux pays font partie du bloc de l'Ummah islamique", a-t-il indiqué.

Pour ce responsable des Frères Musulmans, la seule option pour le peuple égyptien, dans la conjoncture actuelle, c'est de se débarrasser du régime de Hosni Moubarak, tout comme les Tunisiens ont mis fin au régime de Ben Ali. "L'Egypte est arrivée à un point de non retour. Le souhait commun des Egyptiens, c'est de couper la tête du serpent. Il faut couper la main de Moubarak et de ses alliés", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, un député du parlement lié aux Frères Musulmans a déclaré qu'on ne pouvait s'attendre à ce que les Etats-Unis exercent des pressions sur le Caire, pour procéder à des réformes politiques radicales, car le régime égyptien agit, dans le sens des intérêts des Etats-Unis et de l’entité sioniste et contre ceux du monde arabo-musulman.

"Les Etats-Unis ont dépensé des milliards de dollars, pour renverser le régime de Saddam, de même qu'ils ont apporté leur soutien à des régimes despotiques, en Tunisie et en Egypte", a fait remarquer ce parlementaire égyptien.

Source : Al Manar

 

Sources ISM

 

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans REVOLUTION DES PEUPLES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article