La fuite Wiki la plus boiteuse jusque là…Est-ce qu’Israël est derrière ça?

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Il est clair et net que le Julian Assange est aussi clair qu'un café noir. En observant un peu son manège, on ne peut qu'être surpris par ses informations. D'abord, il minimise considérablement le nombre de victimes en Irak, disant qu'il y en a 150 000 alors qu'il y en a dix fois plus. Il manque un zéro, tout simplement. D'autre part, il ne peut pas nous échapper qu'il fout le paquet sur l'Iran. C'est à partir de ces deux gros mensonges que les visées du personnage nous sont apparues. Parce qu'il va, malheureusement, dans le sens du Klan sioniste sis à Washington et à Tel Aviv. Ajoutons à celà sa position sur le 11 septembre. Il ne croit pas au complot. Ses propos sur le sujet : "Je suis constamment contrarié de voir que des gens se laissent distraire par de fausses conspirations comme celle du 11 septembre...". Malgré les preuves accablantes des coupables protégeant Mohammed Atta, ceci ne manque pas de sel. Il ne fait aucun doute que CEUX qui lui fournissent les documents sur l'Irak et l'Afghanistan pourraient tout aussi bien lui en donner sur le 11/9.

Le jeu de l'individu est clair : nuire à Obama, allez dans le sens des sionistes et fournir de fausses preuves pour accabler l'Iran afin de pousser les Etats-Unis à l'attaque. Assange est une taupe. Un homme de la Bête. Et d'ailleurs lorsqu'on regarde son visage, il semble aussi franc qu'un âne quand il recule... comme disait notre grand-mère.

 

 

 

 

La fuite Wiki la plus boiteuse jusque là…

 

Est-ce qu’Israël est derrière ça?

 

 

par Gordon Duff

 

 

 

La nouvelle fuite wiki affirme que les US ont communiqué une évaluation des morts de “civils” Irakiens 15000 fois inférieure à la réalité. Avec des chiffres présentés par l’armée aussi peu élevés que 10% ou moins des morts actuelles, augmenter les chiffres doit être une plaisanterie. Plus de fuites sur la torture et les assassinats, la torture Irakienne et les US “détournant les yeux” ? Plus d’imbécilité. Avec les US qui envoient des “suspects” à travers le monde, dans des vols de reddition, en direction de prisons secrètes et à l’évidence pour qui a un cerveau, vers des tombes peu profondes, cette fuite wiki est simplement une autre, un peu plus “chickenfeed”[destinée à la volaille].

 

Les choses se sont déjà défaites en Irak. Pourquoi cette fuite maintenant ? Des histoires régulièrement diffusées dans les infos vont bien plus loin que ces “fuites”. Pas besoin d’être un génie pour voir l’agenda derrière, un agenda qui n’a absolument rien à voir avec l’illumination du monde.

 

Qu’est-ce que ça prouve, si ça prouve quelque chose ? A coup sûr, nous voyons une chose. Toute fuite est soigneusement sélectionnée pour ne rien avoir de réellement valide. Pas un mot sur le Mossad actif autour de Mosul, opérant à partir d’Erbil, approvisionnant et conseillant les terroristes du PKK. Au lieu de ça, les pauvres Iraniens nagent dans l’Euphrate avec des explosifs attachés à leurs poitrines.

 

Soyez réaliste.

 

Des milliers de tonnes d’explosifs ont été “égarés” en Irak. Les US peinent à assurer la sécurité des dépôts d’armes de Saddam qui ont été pillés. Leurs stocks étaient importants. L’idée que quelqu’un aurait besoin d’apporter des armes en Irak est folle, c’est simplement un autre biais Israélien pour préparer une attaque en Iran. N’importe quel idiot peut voir ça en quelques secondes.

 

En fait, il y a plus de fusils d’assaut en Irak que de personnes.

 

Pendant qu’ils essayent de blâmer l’Iran, est-ce que Wikileaks rapporte les centaines de milliers d’armes achetées par les US qui ont simplement disparu en Irak ? C’est plus facile d’acheter un fusil d’assaut ou de RPG en Irak que des patates frites. Ce besoin de blâmer l’Iran, l’idée que des “agents secrets” font passer des munitions en fraude en Irak, un pays bourré d’explosifs, est folle. Qui le croirait ? La stupide presse aux ordres ?

 

Qu’allons-nous voir si nous regardons ce qui sort ? Dans quelle direction la presse sera-t-elle priée de manipuler le public pour qu’il regarde ?

 

LES MENSONGES COMMENCENT

 

La formation donnée par l’Iran aux militants Irakiens décrite dans des documents fuités du Pentagone

 

Bloomberg et le Guardian ont commencé à s’envoyer la balle. Imaginez l’Irak, un pays avec la 3° plus grande armée dans le monde, ayant besoin de “formateurs” d’Iran. L’Irak avec sa Garde Républicaine d’élite et une armée d’un million d’hommes a plus de militaires que l’Angleterre, un fait que semble ignorer le Guardian. Une minute, l’Irak construit des armes nucléaires et menace la région avec des missiles SCUD, et le lendemain va se tourner vers les “experts Iraniens” pour construire des [pipe] bombes. Est-ce qu’une nation a déjà souffert d’un tel cas d’amnésie collective dans le domaine de la technologie des armes dans le passé ?

Comme les jours passent, on peut s’attendre à de plus en plus d’histoires fantaisistes d’espions Iraniens, de formateurs, ravisseurs et terroristes, chaque histoire plus sensationnelle et fictive que la dernière.

Il y a un aspect plus insidieux dans Wikileaks. Bien que se présentant comme “anti-guerre” et “inspiré par l’intérêt public”, elle pousse en avant un agenda globaliste, promouvant la guerre, promouvant les luttes régionales, de façon insidieuse toutes liées directement à la “liste noire” d’Israël, les nations qu’Israël souhaite publiquement voir détruire par d’autres.

On peut aisément décrire Wikileaks comme une opération psychologique du Mossad.

De plus, Wikileaks est très efficace pour faire dérailler le véritable dialogue et la dissidence porteuse de sens.

 

LE PROCUREUR GENERAL GONZALES NOUS A DIT QUE LA TORTURE ETAIT BONNE POUR LES US

 

Les Américains ont prouvé depuis longtemps qu’ils étaient immunisés contre la torture et l’assassinat. En fait les sondages montrent que plus les Américains sont religieux, plus ils sont prêts à accepter la brutalité, et peu de pays sont aussi “religieux” que l’Amérique. Aucun autre pays dans la période récente n’a tué autant que l’Amérique, surpassant même le nettoyage ethnique du Rwanda et de la Bosnie et la “situation” en Israël.

 

Comme avec la première “fuite”, Wikileaks a la capacité de passer sur des centaines de milliers de pages de documents, éliminant soigneusement toute négociation au noir, tout trafic de drogue ou, comme avec l’Irak, la corruption massive et le vol de pétrole.

Il y a des dizaines de sujets qui semblent soigneusement écartés de tout Wikileaks. Même le Département de la Défense, de façon pas si secrète, remercie Wikileaks pour retenir les informations réellement embarrassantes. “La rétention” d’information est, bien sûr, du chantage.

Qui est Wikileaks ?

 

Est-ce que Wikileaks c’est Israël ?

 

Seul Israël a une capacité de pénétration du Département de la Défense qui pourrait permettre ce genre d’espionnage. Non seulement ils peuvent le faire, mais en plus ils ont tellement d’espions dans la chaîne de commandement Américaine qu’ils pourraient facilement l’éviter. Qui a la possibilité de chercher et de filtrer de telles données ? Qui voudrait le faire ?

 

Avec la plus grande histoire en Irak, le renseignement bidon sur les “armes de destruction massive”, pourquoi Wikileaks ne nous donne-t-il pas de documents sur le sujet ? Nous savons que les militaires avaient l’ordre d’essayer de falsifier des documents montrant qu’ils ont trouvé du matériel nucléaire opérationnel, des usines d’armes biologiques et chimiques. Ca aurait pu faire de bonnes lectures dans les milliers de pages de rapports sur la façon dont ces histoires ont été fabriquées. Même la “presse contrôlée” n’y toucherait pas, même si elles sont toujours là.

 

Les mensonges.

 

Exposer ce véritable scandale en Irak ferait du bien, sauf à un niveau : les amis d’Israël à l’intérieur du Pentagone étaient les concepteurs de ce programme. Est-ce la raison pour laquelle Wikileaks évite les vraies questions ? Est-ce parce que la piste de tant de choses qui se sont passées en Irak mène directement à Tel Aviv ?

 

Qui se soucie seulement de l’Irak après toutes ces années ?

 

Regardez les rapports édulcorés sur le soutien Américain à Al Qaeda. On reproche aux US d’avoir accidentellement aidé Al Qaeda en organisant les Fils d’Iraq. En réalité, les US ont effectivement réorganisé le parti Baas, quelque chose de bien pire que la construction imaginaire “Al Qaeda”. Pas un mot n’est dit à ce sujet.

 

L’une des plus grosses escroqueries de l’”expérience” Irakienne a été le pillage des ressources pétrolières. Plus aisément vérifié est le vol de pétrole des champs de Kirkuk à travers le pipeline Kirkuk/Ceylan, qui rejoint la Méditerranée en passant par la Turquie. Les bateaux qui transportent le pétrole sont montrés sur des sites de repérage dirigés par des compagnies d’assurance ou même les Garde Côtes US. Leur tonnage est disponible, comme leur nombre, la durée depuis laquelle ils sont là. Quand on fait le compte de la quantité de pétrole chargé par comparaison à la quantité de pétrole payé, des milliards et des milliards de dollars manquent.

 

Quand les Américains payaient 4 $ un gallon d’essence, combien savaient que le pétrole qui produisait l’essence était “gratuit” pour les compagnies pétrolières ? Qui a craché le morceau ? Qui était payé ? Combien a été volé à Bassorah ? Les Anglais étaient-ils impliqués ?

 

Puis nous avons Fallujah. On nous dit que l’Amérique a “bombardé au sol” des civils et “nettoyé ethniquement” la région, comme nous en sommes maintenant informés, sans raison. La version que l’Armée présente est maintenant déboulonnée avec les histoires falsifiées de la presse “embarquée”. Rien là dessus non plus sur Wikileaks.

 

On note aussi des niveaux élevés de radiation là-bas et une crise au plan de la santé qui ne peut être décrite que comme choquante. Où est Wikileaks sur cette histoire REELLE ?

 

Il y a peu de doutes que Wikileaks est un “numéro de cirque” dirigé par une agence de renseignement avec des dizaines d’agents du Département de la Défense. Seul Israël a la capacité, ayant pénétré la Défense à un tel niveau qu’ils la dirigent comme si elle était leur. Quel est l’agenda de Wikileaks ? Est-ce qu’ils révèlent la vérité ? Si oui, pourquoi la vérité est-elle censurée et édulcorée à un point tel que des “non nouvelles” telles que la première fuite a existé ? En fait, la majorité des histoires au sujet des fuites est simplement de la spéculation, et la plupart des “fuites” sont plus petites que “chickenfeed” [nourriture pour volailles].

 

La dernière fuite fut une attaque contre le Pakistan. Wikileaks a essayé de faire un dossier sur le Pakistan qui dirigerait les Talibans en Afghanistan. Quoi qu’il en soit  les Talibans sont des Pachtounes et ne se soucient pas plus que ça du Pakistan, ce sont des “ennemis de sang”. A cause de ça, Israël et l’Inde se sont trouvés des alliés utiles contre le Pakistan, la seule puissance nucléaire Islamique. Une aide de toutes natures a été fournie aux Talibans par le Mossad et le RAW [Research and Analysis Wing - agence de renseignement extérieur de l'Inde], quelque chose que Wikileaks a travaillé dur à garder secret.

De vraies fuites de l’ancienne traductrice du FBI Sibel Edmonds prouvent que des documents existent montrant que des vols de reddition ont été utilisés pour transporter des terroristes, déplacer de la drogue, et des tonnes de cash. Avec des ballots de cash quittant l’Afghanistan chaque jour, comment se fait-il qu’il n’y ait pas une page, pas un mot à ce sujet, des choses que nous savons être dans les fichiers Américains, n’ont pas été découverts par Wikileaks ?

Pourquoi est-ce que Wikileaks passe plus de temps à cacher des choses qu’à en révéler ? Quand cette histoire s’éteindra, est-ce que les allégations de viol contre Julian Aussange vont être ressorties pour rendre l’histoire plus attrayante ? La derrière fois ils ont “fait une double plongée” là-dessus, en premier, des accusations, puis pas d’accusations, et enfin des accusations. C’était comme un “feuilleton” mal écrit. Nous avons juste reçu des rapports de Julian Aussange fuyant des escadrons de la mort du Pentagone. On nous dit qu’il a virtuellement disparu de la planète. Nous avons aussi un calendrier des apparitions publiques et des interviews d’Aussange, qui va mystérieusement se re-matérialiser quand ce sera nécessaire. Ah, avoir de tels pouvoirs.

 

Qu’en est-il de cette nouvelle “fuite” ?

 

Celle-ci pourrait bien concerner l’Iran.

 

Quiconque est surpris ou choqué de trouver que les forces de sécurité Irakiennes ont tué ou torturé des gens vit sur sa propre planète privée. Il y avait les assassins et les tortionnaires de Saddam en premier. Puis ça a été les nôtres. Que font les tueurs et les tortionnaires ?

 

Il y avait une raison pour l’invasion de l’Irak avec tous les mensonges, tous les meurtres, toute la corruption. Israël voulait que l’Irak soit détruit. Est-ce que Wikileaks va un jour accéder à une réalité ?

 

Traduction Nicole pour :

http://www.veteranstoday.com/2010/10/23/gordon-duff-ho-hum-more-wikileaks-chickenfeed/

 

 

Sources Les attentats du 11 septembre vus par une conspirationniste, 28 octobre 2010

 

Sources SIGNES DU TEMPS

 

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans LES HOMMES DE LA BÊTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article