paEnquête pour intimidation de témoin en marge du procès Pasqua

Publié le par Adriana EVANGELIZT

 

 

 

Enquête pour intimidation de témoin en marge du procès Pasqua

 

 

Une ancienne secrétaire de Pierre Falcone dit avoir été interpellée après son témoignage. "Vous êtes fière de ce que vous avez fait ?", lui aurait lancé un homme.

 

Le ministère public a annoncé, mardi 27 avril, qu'il avait demandé le lancement d'une enquête après les déclarations d'un témoin au procès Pasqua affirmant avoir été victime d'une intimidation à l'issue de sa déposition lundi soir.

 

Annabelle Claudet, ancienne secrétaire employée par une société de l'homme d'affaires Pierre Falcone, affirme avoir été interpellée par un homme à la sortie du palais de Justice de Paris, au sujet du témoignage qu'elle venait de livrer. "Vous êtes fière de ce que vous avez fait ?", lui aurait lancé cette personne.

 

Divergences sur une rencontre Pasqua-Falcone

 

Le témoin venait de répéter à la barre qu'elle avait vu Charles Pasqua rencontrer Pierre Falcone dans les bureaux de ce dernier, répétant ainsi les propos qu'elle avait tenus lors de l'instruction. Une autre secrétaire de Pierre Falcone, qui avait témoigné dans le même sens devant les magistrats instructeurs, n'a, de son côté, pas répondu à la convocation de la CJR. L'ancien ministre de l'Intérieur et l'homme d'affaires ont toujours nié s'être rencontrés.

 

Mardi, à la reprise de l'audience devant la Cour de justice de la République (CJR), l'avocat général Yves Charpenel a informé la Cour qu'il avait décidé de saisir le parquet général de la cour d'appel pour enquêter sur l'intimidation présumée d'Annabelle Claudet.

 

Pierre Falcone avait été définitivement condamné il y a un mois pour avoir touché des commissions occultes provenant de détournements de fonds au préjudice de la Sofremi, une société dépendant de la Place Beauvau où officiait alors Charles Pasqua.

 

Sources Nouvel Observateur

 

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans LES HOMMES DE LA BÊTE

Commenter cet article