Polygamie: «les maîtresses ne sont pas interdites», se défend le conjoint

Publié le par Adriana EVANGELIZT

 

 

 

Polygamie: «les maîtresses ne sont pas interdites», se défend le conjoint

 

 

 

Le conjoint de la Nantaise verbalisée pour conduite en niqab s’est défendu vis à vis de ceux qui l’accusent de polygamie en affirmant que «les maîtresses ne sont pas interdites en France», lundi lors d’une conférence de presse.

 

«A ce que je sache, les maîtresses ne sont pas interdites en France, ni par l’islam. Peut-être par le christianisme, mais pas en France», a dit le commerçant qui se trouve depuis la semaine dernière dans le collimateur du ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux.

 

Ce dernier a évoqué la possibilité de le déchoir de sa nationalité française en faisant valoir dans un courrier officiel qu’il «vivrait en situation de polygamie avec quatre femmes dont il aurait eu 12 enfants» et qu’il était soupçonné de fraudes aux aides sociales.

 

«On n’est pas attaqués judiciairement, on n’a rien à se reprocher», a assuré le mis en cause lundi. «Si on est déchu de sa nationalité pour avoir des maîtresses, il y a beaucoup de Français qui seraient déchus de la nationalité

 

Dimanche, Xavier Ronsin, procureur de la République à Nantes, s’était montré prudent car, concernant la polygamie, «si un homme est marié civilement mais a cinq maîtresses, l’adultère n’est plus puni par la loi».

 

A la mairie de Rezé, où il habite, aucun acte de mariage n’a été retrouvé dans les registres municipaux, selon un porte-parole de la mairie.

 

(Source AFP)

 

Sources Libération

 

Posté par Adriana Evangelizt

Commenter cet article

Adriana EVANGELIZT 27/04/2010 15:41



Bonjour Sam...


Vos poèmes sont très beaux...


Pour en revenir à la polygamie, il est bien évident que les occidenataux avec leurs principes ridicules critiquent ou se moquent de la situation polygame parce qu'ils se pensent monogames
tout en étant, pour la plupart, infidèles. Ce qui équivaut à de la polygamie camouflée. Au moins, les musulmans polygames ne sont-ils pas hypocrites...



Sam Byhel 27/04/2010 10:21



Il est tant de revenir sur cette attitude condescendante et moralisante envers les peuples pratiquant la polygamie légale depuis des millénaires alors que les occidentaux ne sont publiquement et
légalement monogames que depuis quelques siècles, et toujours polygames dans la clandestinité. Au passage, les puissances coloniales n’ont jamais cherché à éradiquer la polygynie de leurs
colonies ; d’où vient donc leur indignation présente ? Les références judéo-chrétiennes de l’Occident montrent même l’exemple. Abraham a pris Agar en seconde épouse à la demande de Sarah, la
première. Quant au nombre de femmes et de concubines de Salomon, le plus sages des hommes, il a de quoi rendre jaloux le roi Akbar dans sa période la plus glorieuse. Nous pourrions aussi citer
les pratiques conjugales des souverains chrétiens mérovingiens et carolingiens, et notamment celles du grand Charles Martel qui avait trois épouses légitimes et au moins une concubine. La
polygamie n’est donc par condamnable en soi, c’est la polygamie forcée qui est un acte odieux. Mais nous pourrions en dire autant de tout mariage forcé ou de toute autre pratique imposée par une
coutume ou par une loi. Aujourd’hui, il le trouve que c’est la monogamie légale qui est imposée en Occident. Il est vrai que la monogamie est préférée par la majorité d’entre nous et que même
légalisée, la polygamie n’est que peu pratiquée. Des pays comme l’Algérie ou le Maroc où les mariages polygames sont autorisés sont en pratique largement monogames. Mais ce qui importe avant
tout, c’est la liberté de vivre comme bon il nous semble. Les exemples de polygamie heureuse existent. Le plus célèbre étant celui de Paul Bocuse et de ses trois femmes – la loi lui interdit d’en
faire des épouses –, qui avoue que le plus difficile ce n’est pas de vivre la polygamie au quotidien, mais d’affronter le jugement des autres « Cette vision de l’amour peut déplaire » a-t-il
reconnu. Sam Byhel