Sarkozy agite le fantôme de Ben Laden avec la complicité des médias

Publié le par Adriana EVANGELIZT

 

 

 

Sarkozy agite le fantôme de Ben Laden

 

avec la complicité des médias

 

 

par Myriam Abraham

 

 

 

 

Sarkozy singe l’administration américaine et sort l’épouvantail Ben Laden pour faire accepter SA guerre Afghane et justifier SON état policier, état de non droit, alors que 70% des Français sont contre la guerre en Afghanistan veulent un retrait immédiat des troupes mais aussi une évacuation immédiate de l’Elysée par l’intrus et sa clique de courtisan(e)s qui l’occupent.

 

Bruce Lence, professeur à la Duke University, qui a publié un livre sur les messages de Ben Laden Messages to the World: The Statements of Osama Bin Laden, après avoir analysé plus de 20 discours complets et interviews de Ben Laden pour ce livre, a exprimé à plusieurs reprises son scepticisme sur les soit disant messages de Ben Laden publiés souvent à des moments politiquement appropriés.

 

Lence pense que Ben Laden est mort ce que pensaient aussi les renseignements français, suite à une information transmise par les services secrets saoudiens. Un document secret de la DGSE daté du 21 Septembre 2006 dont des extraits avaient été publiés dans l’Est Républicain en faisait état. Le document de la DGSE mentionnait que « selon une source habituelle fiable, les services de sécurité saoudiens sont maintenant convaincu que Usama Ben Laden est mort ». Lors d’un débat à la radio sur le sujet, le chef d’état major français à cette l’époque, le Gl Henri Bentageat, avait dit que le sort de Ben Laden restait un mystère ajoutant qu’ « actuellement Ben Laden n’est certainement pas en Afghanistan… Personne n’est vraiment certain qu’il soit en vie » rejoignant en cela la réflexion du professeur Lence. Chirac s’était alors empressé de minimiser l’affaire et interrogé sur celle-ci avait répondu « pas de commentaire ».

 

Dans cet enregistrement audio diffusé par Al Jazeera mercredi Ben Laden appelle le peuple français à stopper

 

« l’intervention dans les affaires des Musulmans du Nord et de l’Ouest de l’Afrique.

« Le sujet de mon discours c’est la raison pour laquelle votre sécurité est menacée et vos fils sont pris en otage.

« L’enlèvement de vos experts au Niger pris en otage alors qu’ils étaient protégés par des agents à votre solde là bas est une réaction à l’injustice que vous pratiquez contre notre nation musulmane.

« Comment cela pourrait -il être juste que vous interveniez dans les affaires des Musulmans, en particulier au Nord et à l’Ouest de l’Afrique, souteniez les agents à votre solde contre nous et preniez une grande partie de nos richesses dans le cadre d’accords douteux, alors que notre peuple là bas souffre de différentes formes de pauvreté et de désespoir ? »

Les otages sont des employés d’Areva et de Vinci, 5 Français et 2 Africains, kidnappés le 16 Septembre lors d’une opération revendiquée par l’AQIM (Al-Qaeda Maghreb Islamique) qui avait exécuté auparavant Michel Germaneau -un humanitaire français lui aussi pris en otage – après une tentative de libération ratée menée par des commandos français.

« Ben Laden » a également fait référence à la loi sur la burqua :

« si vous pensez injustement que c’est votre droit d’empêcher les femmes musulmanes libres de porter un voile sur leur visage n’est-ce pas notre droit de chasser les envahisseurs et de leur trancher la gorge ? »

Ben Laden a aussi réclamé le départ des troupes françaises d’Afghanistan disant que c’était une guerre injuste et s’engageant à ce qu’il y ait plus d’enlèvements si ses mises en garde n’étaient pas entendues.

« L’équation est très claire et très simple : vous tuez vous serez tués vous prenez les autres en otage vous serez pris en otage, vous détruisez notre sécurité nous détruirons la votre ».

Le professeur Lence a fait remarquer à plusieurs reprises pour d’autres messages qu’il y manquait des éléments clés caractéristiques de la manière de s’exprimer de Ben Laden.

 

Pour Lence, Ben Laden est selon ses propres normes un musulman pratiquant qui « cite des passages des textes sacrés pour défendre ses actions. «

 

Hors dans ce dernier message audio soit disant authentique adressé pour la première fois au gouvernement français il n’y a pas de citations du Coran.

 

Les enlèvements en question sont le fait d’al-Qaeda Maghreb Islamique(AQIM) une nébuleuse autonome comme le sont les groupuscules qui se revendiquent d’Al Qaeda. Le fait d’évoquer ces enlèvements et des faits politiques récents tel que la loi sur la Burqua ne prouvent en rien que Ben Laden soit l’auteur de cet enregistrement audio.

 

Des messages prétendument de Ben Laden et soit disant authentifiés par la CIA ou d’autres agences de renseignements, font désormais partis du paysage médiatique – Al Jazeera en tête- des médias complices des pouvoirs politiques comme c’est le cas en France de Libération, l’organe de presse sioniste de Rothschild.

 

Sarkozy sort maintenant l’épouvantail Ben Laden du placard à balai et l’agite pour ses besoins de politique intérieure et extérieure.

 

Pour Sarkozy en matière de politique étrangère il s’agit de relancer le mantra de « guerre contre le terrorisme » – Ben Laden est le symbole médiatique par excellence du « Terrorisme » depuis le 11 Septembre 2001 bien qu’il ait nié lui-même toute responsabilité dans ces attaques dans les derniers interviews accordés à des journalistes pakistanais seules preuves à l’époque qu’il était encore en vie – pour justifier des guerres coloniales en AFPAK dont les principales victimes sont des civils innocents.

 

Et pour cause, selon un nouveau sondage réalisé par l’IFOP, 70% des Français sont opposés à la guerre en Afghanistan et veulent un retrait immédiat des troupes de ce pays dévasté par les guerres.

 

Actuellement la France a 3750 soldats stationnés en Afghanistan. 45 soldats français sont « Morts pour les Etats Unis ». Selon l’agence de presse afghane Baakhtar, 4500 soldats américains y auraient également été tués. Le nombre de soldats US/OTAN tués ne cesse d’augmenter de même que celui des victimes civiles afghanes souvent prises pour cibles et incinérées vives par des missiles tirés de drones américains sur la base d’informations erronées.

 

En politique intérieure Sarkozy veut faire oublier son passage en force sur la réforme des retraites ses manipulations de la Justice pour couvrir le WoerthBettancourtGate de même que le scandale des rétro-commissions dans l’affaire de Karachi ayant coûté la vie à plusieurs français tués dans un attentat au Pakistan – affaires dans lesquelles Sarkozy est lui-même directement impliqué – et sa volonté de transformer l’état français en un état policier comme on l’a vu récemment avec l’extrême violence des CRS et policiers dans les manifestations.

 

Mais Sarkozy et sa clique de parvenus blanc beur black doivent savoir que cela ne sert à rien d’agiter le fantôme de Ben Laden pour masquer les réalités et continuer à prendre les Français pour des C.O.N.S car le compte à rebours pour eux a commencé.

 

Il se pourrait même que cela aille plus vite que ce qu’ils peuvent imaginer.

 

Alors vite un autre petit message de « Ben Laden » ?!

 

La Gauloise qui t’enfume

 

Sources Planète non violence

 

Posté par Adriana Evangelizt

 

 

Commenter cet article