Strauss-Kahn arrêté pour une agression sexuelle

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Que dire ? J'ai commencé un article pour commenter ma dernière video Yeshoua le Libérateur et je parle justement des "vices" des puissants. Le stupre, le lucre et la luxure. Voilà ce qui les taraude. DSK n'est finalement qu'un grain de sable sur la dune de la concupiscence. J'ai bien connu le milieu des friqués, je sais comment ils sont. Je pourrais écrire un roman. Le trois-quart carburent à la coco qui est un puissant aphrodisiaque. Et quand la "chose" les prend, ils sautent sur tout ce qui bouge. Ils sont très compulsifs, sexuellement. Je ne parle pas là pour Strauss-Kahn mais il a démontré maintes fois par le passé que la "chair est faible". Voilà ce que l'on a au sommet. Et je l'ai déjà dit : qui ne maîtrise pas le sexe, ne maîtrise rien.

 

On devrait leur faire passer un test avant de leur confier un poste important. Rions, mes Frères, rions ! On devrait les mettre tout nu devant les dix plus belles femmes du monde qui défileraient devant eux, debout et en tenue d'Adam. Les demoiselles se livreraient devant ces grands messieurs à diverses danses sexy, pendant une heure. Et au moindre "pic" d'alerte, viré ! Non seulement viré, mais ils seraient rétrogradés et deviendraient de simples employés avec un salaire adequat.

 

DSK a, semble-t-il, les mêmes goûts que Clinton qui s'est fait piéger comme un rat pour une fellation. Lisez le New-York Times, ils ne sont pas avares de détails. Ainsi apprend-on quelque chose que n'ont révélé aucun media français dans l'immédiat, à savoir que le "défenseur des pauvres" -qui veut attaquer France-Soir parce qu'il dénonçait son train de vie dispendieux- était dans une suite à 3000 dollars ! Pourquoi se priver quand on a les moyens ? On y apprend également qu'il aurait agressé la femme de chambre, deux fois. Dans la chambre et dans la salle de bains. Ah ! Phallus, quand tu nous tiens à la place du cerveau, quelle galère !

 

Se livrer à de tels actes aux USA, de surcroît, quelle hérésie ! Là-bas vous pouvez tuer tout le monde, y compris à l'étranger, ce n'est pas grave. Mais si vous avez le malheur de toucher au domaine du Sexe, rien ne va pluis. C'est qu'on est très puritain, vous savez, dans ce pays. On joue les gnognottes ! Non pas que je veuille défendre DSK car je n'ai jamais aimé le personnage. J'ai toujours pensé qu'il n'était qu'une façade avec un Ego démesuré. Mais quand on voit l'esclandre qu'ils ont fait parce qu'une soeur de Michael Jakson avait montré son sein lors d'une émission télévisée, je trouve que c'est pousser le bouchon un peu trop loin, alors que l'on ne les entend pas geindre devant les films de violence ou érotiques dont ils sont passés Maîtres en la matière. Là, encore, le deux poids, deux mesures.

 

A mon sens, comme déjà dit, la France est dans le collimateur, de toute façon. Et à la moindre incartade d'un de nos concitoyens, ça fait la une de tous les journaux. Si jamais le juge est une femme, DSK va comprendre sa douleur. Cependant, qu'à son âge, il en soit encore rendu aussi bas, prouve que ses erreurs passées ne lui ont pas servi de leçon. Et qu'il n'a aucun respect envers son épouse. Anne Sinclair va encore avoir à affronter la honte. Mai toute femme normalement constituée n'aurait pas pardonné tout ce qu'elle a déjà pardonné. Il y a des limites...

 

 

 

DSK arrêté dans une affaire d’agression sexuelle

 

 

 

Dominique Strauss-Kahn a été arrêté et accusé d'agression sexuelle ce samedi. Le patron du FMI et potentiel candidat socialiste pour 2012 a été appréhendé par les forces de l'ordre américaines à l'aéroport JFK de New York. Il est en garde à vue.

 

La scène se serait déroulée dans un hôtel de Times Square ce samedi. Dominique Strauss-Kahn aurait agressé sexuellement une femme de chambre de l'établissement, relate le site Internet du New York Times. La jeune femme a porté plainte et le patron du Fonds monétaire international a ensuite été arrêté par les forces de l'ordre à l’aéroport JFK de la ville, alors qu'il devait embarquer pour la France. Il devrait ensuite être transporté dans les locaux d'une unité spéciale à Manhattan pour être entendu par la police. Il est actuellement en garde à vue.

 

Selon l'agence américaine Associated press, la femme de chambre aurait pénétré dans la chambre de l'hôtel Sofitel dans le quel séjournait DSK vers une heure de l'après-midi. Le patron du FMI serait alors "sorti nu de son lit" et aurait tenté de forcer la jeune femme âgé de 32 ans. Elle se serait alors enfuie et aurait prévenu ses collègues de travail, qui ont, eux, contacté la police. Quand les forces de l'ordre sont arrivées sur place, DSK aurait déjà quitté les lieux dans la hâte, laissant son téléphone portable ainsi que des effets personnels.

 

Aubry se refuse à tout commentaire

   

Le candidat potentiel à la primaire socialiste et à la présidentielle de 2012 avait déjà eu à faire face à un scandale à caractère sexuel le concernant en 2008. Il avait alors reconnu avoir eu des relations avec l'une de ses subordonnées au FMI, Piroska Nagy. Il s'était excusé publiquement et avait reconnu une "erreur de jugement".

 

Cette affaire intervient alors que DSK préparait son "atterrissage" en vue de la campagne présidentielle. L'un de ses partisans au PS, l'élu de Lyon Romain Blachier, avoue sur son blog son étonnement : "Bon soit cette histoire d'arrestation pour une histoire d'agression sexuelle est un truc complètement bidon (...). Soit moi qui suis un strauss-kahnien des plus convaincus depuis des années, par beau temps et par orage, je suis effondré si les choses se confirment. Les prochains temps le diront..."

 

Contacté vers 2 heures du matin, l'entourage de Martine Aubry s'est refusé à tout commentaire, n'ayant pas encore été informé de l'arrestation de DSK.

 

Sources Le JDD

 

 

 

-------------------

DSK : la plainte d’une femme de chambre

  

  

  

Selon l'envoyé spécial du JDD à New York, la plaignante, une femme de chambre de 32 ans, Dominique Strauss-Kahn l’aurait obligé à lui faire une fellation. Elle raconte avoir pu s’enfuir et prévenir la police depuis la réception de l’hôtel. Le directeur du FMI a été placé en garde à vue.

  

Il était près de 20h, heure de New York hier soir, quand l’information est tombée, révélée par deux quotidiens new yorkais, The New York Times et The New York Post : Dominique Strauss-Kahn arrêté la police américaine à bord de l’avion d’Air France qui devait le ramener de New York à Paris. Le vol AF 23 devait décoller une dizaine de minutes plus tard quand les trois policiers en civil sont montés à bord de l’avion et ont prié le directeur général du FMI, qui avait pris place en busines class, de les suivre.

 

L’arrestation faisait suite à la plainte déposée quelques instants plus tôt auprès de la police par une femme de chambre de l’hôtel Sofitel de Times Square, au centre de New York. L’information a été confirmée en fin d’après-midi par les autorités policières de la ville, par la voix de Paul Browne, porte-parole du NYPD (le New York Police Department) et John Kelly, porte-parole de l’Autorité des ports de New York et du New Jersey, qui gèrent les aéroports de la région de la région de New York. "Il était bien dix minutes avant l’heure prévue du décollage", a confirmé ce dernier. John Kelly n’a pas détaillé si Dominique Strauss-Kahn voyageait seul, ni s’il venait d’acheter son billet ou si ce départ était prévu de plus longue date.

 

"Cela ressemble fort à une fuite précipitée vers l’aéroport"

 

Selon les journaux américains à l’origine de la révélation de l’arrestation, Dominique Strauss-Kahn a ensuite été ramené à New York pour y être interrogé par les policiers de l’unité spéciale de la NYPD “Midtown South preccint", un commissariat du centre de Manhattan. Selon son témoignage, la plaignante est une femme de chambre de 32 ans (selon l’agence Associated Press, AP) du Sofitel de Manhattan situé entre les 44e et 45e rues au cœur du quartier des théâtres de New York. Celle-ci a raconté être entrée hier vers 13h dans la chambre du directeur du FMI. Selon The New York Post, "des sources affirment que Dominique Strauss-Kahn est sorti nu de la salle de bains et a saisi la femme de chambre, l’obligeant à lui pratiquer une fellation."

 

Selon AP, qui cite Paul Browne, porte-parole du NYPD, la jeune femme a réussi à s’enfuir et a couru à la réception, qui a appelé la police. Toujours selon AP, qui cite la police, Dominique Strauss-Kahn a quitté précipitamment sa chambre, laissant derrière lui son téléphone portable et des effets personnels. "Cela ressemble fort à une fuite précipitée vers l’aéroport" a ajouté un porte-parole de la police. Dans la soirée, la police de New York a confirmé que le directeur du FMI était toujours en cours d’interrogatoire.

 

Sourcss LE JDD



Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans LES HOMMES DE LA BÊTE

Commenter cet article

le Fils de l homme 15/05/2011 12:44



Il n' y a rien de cache qui ne va pas etre divulgue...


Sachez que nous vivons la fin des temps meme si les hommes font semblant de l' ignorer. D' autres informations et d' autres scandales se devoileront.


Il faut savoir que ceux qui servent satan sont aussi victimes de ses ruses... Satan vous utilise mais il vous trahira des qu' il n' a plus besoin de vous et qui que vous soyez...


C' est le Messie qui vous ecrit. Lisez et faites lire: http://messie.over-blog.com/ et http://filsdelhomme.centerblog.net


Aimez la Verite car Dieu est Verite!


le Fils de l homme



dootjeblauw 15/05/2011 11:10



Ce ne serait pas la première fois que le sieur DSK ne puisse controler ses pulsions maniaques et obssessionnelles.


http://www.wat.tv/video/temoignage-exclusif-dsk-voulu-10w2h_2frhb_.html


 


http://www.leparisien.fr/politique/video-dsk-un-precedent-troublant-15-05-2011-1450724.php