Tous les détails sur la femme de chambre + PHOTO ????

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Voilà ce que l'on trouve sur Face de Book, la photo présumée de la jeune femme agressée par Strauss-Kahn. Un petit plaisantin s'est amusé (sans doute ???) à ouvrir un compte avec la présumée femme de chambre qui se nommerait selon lui, non pas Nafissatou Diallo, comme le disent les medias, mais Ophelia Famotidina. On pourrait penser que c'est sa vraie photo mais que tout le reste est une grosse farce. Surtout que l'on trouve Strauss-Kahn, dans le module "Intérêts". Voyez...

 

 

ophelia

 

 

Allez voir "ses" photos... c'est très drôle. On voit Zorro, Strauss-Kahn au tribunal,  l'entrée de la prison où il se trouve, un plan de l'endroit où se trouve l'hôtel. J'en pose une... Dominique, t'as oublié le portable ! lol !

 

 

Ils en parlent aussi sur Libertés Internet avec cette photo que je n'ai pas trouvé sur son profil. Avec le nom de l'employeur, Accor, qui gère les Sofitel. ..

 

 Tout ceci est bien évidemment à prendre avec des pincettes car on trouve, au moins, une autre "Ophelia Famotidina" sur Face de Book. Ses photos.

 

Son vrai nom serait Nafissatou Diallo.

 

Elle parle le Français et est musulmane. Voir la video ICI, je n'ai pas trouvé le code pour la poser sur ce blog. Des gens de l'immeuble parlent d'elles, on y apprend qu'elle est très jolie.

 

 

Tous les détails sur la femme de chambre

 

 

La victime supposée de l'agression de DSK, Nafissatou Diallo, serait une mère célibataire de 32 ans musulmane, d'origine guinéenne.

 

 Dominique Strauss-Kahn, accusé de tentative de viol et d'agression sexuelle, a comparu lundi 16 mai devant une juge de New York qui a ordonné son maintien en détention.

 

 Dans cette affaire riche en détails, les informations sur la femmes de chambre victime de l'agression sont rares.

 

Elle est désormais sous protection policière dans un lieu tenu secret et la presse américaine refuse de révéler son identité. 

 

Le jour où Strauss-Kahn a été arrêté, samedi 14 mai à l'aéroport JFK de New York, la police a déclaré qu'une "femme de chambre de 32 ans, employée dans un hôtel Sofitel de New York" aurait été agressée.

 

Le New York Daily News a publié une interview du frère de l'employée de Sofitel qui se dit "confiant dans la justice américaine". "Elle est très en colère car elle aime son travail", affirme le frère, 43 ans, chef d'équipe au Harlem café dont le Daily News n'a pas révélé le nom pour protéger l'identité de la femme. "C'est une femme magnifique et travailleuse". ajoute-t-il.

 

La femme d'origine sénégalaise et habitant dans l'arrondissement du Bronx a une fille de 9 ans, aurait expliqué le frère au Daily News.

 

Des versions différentes

 

Toutefois, RMC affirme que selon le meilleur ami de la femme de chambre, qui héberge aujourd'hui l'une de ses filles, cette mère célibataire de 32 ans, Nafissatou Diallo, est une musulmane d'origine guinéenne. Son confident décrit une femme en état de choc. « Elle a passé deux jours entiers à pleurer », explique-t-il. Depuis peu, elle semble s'être rassurée.

 

D'après le New York Post, les voisins de la femme de chambre la décrivent comme une personne "extrêmement calme", une immigrée parlant français, d'origine guinéenne qui vit avec sa fille de dix ans dans l'arrondissement du Bronx.

 

Un autre voisin, Assetou Kamara, 33 ans, a déclaré au New York Post que la femme est "une musulmane dévouée".

 

Une employé modèle

 

 "Elle travaille au Sofitel New York depuis trois ans", a fait savoir le directeur général de l'hôtel Sofitel Jorge Tito, qui s’est dit "entièrement satisfait de son travail et de son comportement".

 

Le groupe Accor aurait indiqué que l’employée modèle était "notée 4,5 sur 5" par la direction du Sofitel de Time Square.

 

De son côté, Europe 1 évoque une femme "très calme", habitant avec sa fille Dana, âgée de 16 ans, dans un petit appartement dans un immeuble en brique rouge.

 

Sources :Le Nouvel Observateur

 

 

Posté par Adriana Evangelizt 

 

Publié dans LES HOMMES DE LA BÊTE

Commenter cet article