Un commandant israélien: "Débarrassez-vous de Bachar ElAssad"

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Voilà l'état des lieux vu dans la pensée du Klan de la Turpitude. On ne s'embarrasse pas, on bombarde tout le monde et on le clame haut et fort comme au temps des Huns d'Attila. Voilà le progrès de ceux qui se disent civilisés. A faire frémir. Rien que pour la mentalité, on suppose que les premiers hominidés étaient déjà un cran en dessus. Au minimum.

 

 

 

Un commandant israélien: "Débarrassez-vous de Bachar ElAssad"

 

 

26/04/2010 - L'ex-commandant de l'artillerie israélienne le général Odid Tira a conseillé "son pays de se débarrasser du président syrien Bachar elAssad dès qu'un nouveau conflit éclate entre Israël et la Syrie".

 

"La Syrie a livré des missiles Scud au Hezbollah, ce qui signifie que la Syrie veut combattre Israël à travers le "Hezbollah", parce que la Syrie craint la défaite totale de Bachar elAssad en cas de conflit direct avec Israël", a-t-il prétendu.

 

Tira a proposé aux autorités israéliennes de profiter de cette peur, et de prendre en considération certains facteurs et menaces lors de la prochaine guerre. "Je cite par exemple les lois du juge Richard Goldestone qui sanctionne les pays qui bombardent l'infrastructure d'un autre pays pendant la guerre", a-t-il indiqué.

 

Sur le plan de la tactique, le commandant en question appelle Israël à développer les capacités de son service de renseignements, le Mossad, pour détruire le plus grand nombre possible de missiles Scud au début de la guerre, et bombarder l'infrastructure du Liban, sous prétexte qu'Israël a été la cible d'agression.

 

Le quotidien Haaretz qui a publié les propos du général en question, rapporte de ce dernier la nécessité de renverser le régime de Bachar elAssad le plus tôt possible, et de continuer à perfectionner les capacités des unités d'infanterie, d'artillerie et des forces spéciales israéliennes, compte tenu de leur importance.

 

L'ancien commandant militaire israélien a enfin conseillé son "pays" de préparer la Communauté internationale à cette nouvelle guerre, en prétextant qu'il n'y a pas d'autre choix, vu que la Syrie abrite des terroristes.

 

Sources Al Manar

 

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans LES HOMMES DE LA BÊTE

Commenter cet article