Video - Daniel Schneiderman accuse Strauss-Kahn d'harcèlement sexuel sur 2 femmes

Publié le par Adriana EVANGELIZT

 Daniel Schneiderman s'exprime avec franchise et honnêteté sur les "frasques" de Strauss-Kahn qui étaient un secret de polichinelle, en vérité. Il explique bien qu'il a connu deux femmes que le sieur a harcelé par texto. Il dit qu'il le trouvait "lourdingue" et qu'il pense que c'est un type qui avait du mal à maîtriser ses pulsions, comme Sarkozy d'ailleurs, ajoute-t-il. Ceci saute aux yeux quand on observe attentivement les personnages. Il faut vraiment être aveugle pour ne pas le voir. Il cite ensuite un livre dont je vous ai parlé ICI, Sexus Politicus, où il est question de Strauss-Kahn, habitué d'un club d'échangistes à Paris. Et deTristane Banon, agressée sexuellement, dont on voit un extrait d'interview.

 

Alors autour de Schneiderman, il y a des personnes dont une jeune femme rousse qui dit qu'elle n'en a "rien à foutre que Strauss-Kahn ou les autres fassent des partouzes", c'est leur vie privée. On en revient à ce que je disais là. Partouzons, que diable ! Transformons la planète en lupanar de luxe géant ! Il faut spécifier. De luxe. Dans le gouvernement mondial, le sommet de la pyramide s'éclatera dans des échanges orgasmiques et tous ceux qui sont au-dessous auront droit aux filles et garçons virtuels sur des écrans géants.

 

Eh bien, moi je pense que le citoyen ordinaire a le droit de faire des parties carrées si ça lui chante mais j'estime que les dirigeants et élus d'un pays n'ont pas à avoir ce genre de pratiques. Et s'ils en ont, alors ce sont des pervers. Des déviants. Des gens malsains. D'ailleurs, s'ils ne l'étaient pas pourquoi se cacheraient-ils ? Pourquoi ont-ils si honte lorsqu'ils sont découverts ? Eux qui sont si libérés "entre soi". Pourquoi Strauss-Kahn a-t-il voulu que ses exploits soient supprimés d'un livre ? Vous serez jugés à vos oeuvres concupiscentes. Le cerveau de ces gens se situent entre leurs jambes. Et après, ils viennent nous parler de respect de l'autre !

 

Ce n'est pas une histoire de tabou sur le sexe, mais une affaire de respect de soi-même. Parce que le Corps est le Temple de Dieu. Or, il est bien évident qu'avec de tels exemples, il ne faut pas s'étonner que les viols soient en recrudescence avec la pédophilie, la violence faite aux femmes, et tant d'autres crimes liés au sexe.

 

On notera aussi dans cette émission que les amis de Strauss-Kahn, dont Michelle Saban -qui crie au complot international- fréquentent l'individu depuis des années mais n'ont pas l'air au courant de ses perversions. Ainsi va-t-elle nous faire croire qu'elle n'était pas au courant que Strauss-Kahn avait voulu violer Tristane Banon. Qui peut franchement gober ce mensonge ?

 

 

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans LES HOMMES DE LA BÊTE

Commenter cet article