Video : Speech de Kadhafi sur la violence du G-20 à Toronto

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Une video éloquente et nous saluons celui qui l'a faite. Salut à Toi... Shalom Frère... et merci pour ton OEIL D'AIGLE. Elle pourrait s'intituler La poële qui se fout du poëlon, ou L'hôpital qui se fout de la charité, dans les deux sens d'ailleurs. Car certes, Kadhafi est ce qu'il est, ainsi que ses semblables, mais que vaut notre "démocratie", effectivement, quand on voit comment elle est exportée avec armes et bagages pour soumettre d'autres peuples et les spollier de leurs richesses naturelles ? Quand on voit comment sont traités les peuples des pays occidentaux parce qu'ils ne sont pas contents de leurs gouvernants et de leur Système ? De quel droit, ceux qui édictent des lois toujours plus répressives sont-ils autorisés à parler à notre place ? A agir de même ? Et à nous imposer ce que nous ne voulons pas.

 

 

Aujourd'hui, c'est mon Anniversaire et j'ai envie de vous parler de la Liberté. Pour moi, elle n'a jamais été juste un mot que l'on prononce pour se sentir libre. Il ne suffit pas de dire "je suis libre" pour l'Être. Il faut le vivre. Le ressentir dans le plus profond de ses tripes jusqu'au tréfonds de son Esprit. Être Conscient que l'on est né juste pour cela et que rien ni personne ne pourra le changer. C'est une grande joie mais aussi une lourde Croix à porter.

 

Je l'ai compris très tôt. Comme expliqué sur mon blog de poésie. Les êtres comme moi, dans leur famille et leur entourage, sont considérés comme des Irréductibles qu'ils faut mâter. Mais plus on les frappe et davantage ils désobéissent. Parce que c'est plus fort qu'eux. Parce que même les coups ne peuvent arrêter ce courant qui les entraîne vers les Interdits dont ils ne comprennent pas le sens. Pourquoi ne pas pouvoir parler à son voisin parce qu'il est Gitan ou Arabe ? Ou à Rachel parce qu'elle est fille-mère ? Ou à David parce qu'il est homosexuel ? Ou à Sam parce qu'il a une réputation de "voyou" ? Les questions que l'on pose sont toujours sans réponse lorsque l'on est enfant. Le manque d'explication devient une pierre d'achoppement quand s'ouvre la porte de l'Adolescence. Et l'on part chercher seul les réponses à ses questionnements. Quoiqu'il puisse nous en coûter.

 

C'est en ce sens qu'il faut comprendre l'Enseignement du Maître Galiléen qui, lui aussi, allait vers tous les "réprouvés". Vers tous ceux que la société élitiste bien pensante avait mis à l'index et à qui elle ne daignait même pas tendre la main. A cette époque, je ne m'étais pas encore penchée sur Sa vie et je ne connaissais rien de Sa doctrine humaniste. Mais c'était quelque chose de profondément inscrit en moi. La souffrance des autres devenait la mienne. Les injustices dont ils étaient victimes me révoltaient. Et les interdits de ma mère, ses menaces de me châtier si je désobéissais, me semblaient moins difficile à transgresser ou a subir que la Voix de ma Conscience me hurlant d'aller là où je devais aller. Cette Voix-là balayait tout sur son passage. Je n'entendais qu'elle. Celui qui ne quitte pas son père ou sa mère pour moi... prends tout son sens comme je l'explique dans ma dernière video que je vais poser dans la journée.

 

Car, oui, pour l'individu vraiment Libre, rien ni personne n'a de prise, à partir du moment où cela va à l'encontre de ce qu'il sait Juste. Que cela soit ses parents, ses amis, ses connaissances, le président de la République ou quiconque se met en travers de la Voie de sa Conscience. Elle seule importe. Je suis Maître de ma Pensée et de mon Libre-Arbitre, Libre de mes actions, à partir du moment où j'entends, vois quelque chose qui me heurte parce que cela nuit à quelqu'un d'autre. Mon sang ne fait qu'un tour. Et, en vérité, je vous le dis, si devant moi on maltraite des êtres sans défense, que cela soit une femme, un homme, un enfant, un animal, peu importe... je ne resterai pas sans dire, cela me serait impossible. Ceci s'est déjà produit de nombreuses fois. Et j'ai même souvent fini au poste de police. J'assure et j'assume, jusqu'au bout. Comme j'assumais les raclées en rentrant à la maison à cause de mes "désobéissances".

 

Lorsque l'ordre me semble inique, DESOBEIR EST UN DEVOIR. Lorsque ce que l'on m'impose malgré moi, ne me convient pas, je ne le cautionne pas, je le dénonce. Être Libre, c'est dire NON à tout ce qui dérange ma Conscience. Aujourd'hui encore plus qu'hier. Et si ceux -qui sont dans le camp adverse- ne sont pas contents, parce que pour eux,  faire mal c'est bien... ceci n'est pas mon problème. Ils seront jugés à leurs oeuvres selon la Loi Unique de leur Conscience. Personne n'y échappe quand il meurt. Ce n'est pas un concept religieux mais une réalité que j'ai moi-même vécue. Ils verront LE FILM DE LEUR VIE. Le fameux film où l'on est machiniste, décorateur, mais aussi scénariste et Réalisateur de son propre Destin.

 

Ceux qui apportent la Souffrance au lieu d'apporter la Paix, le Bonheur et l'Harmonie sont, aujourd'hui même, de leur Vivant en train de construire leur réalité de demain. Soit ta Conscience est claire et tu seras à son image, soit elle est noire comme le charbon et tu seras rétribué de même. Il n'y a pas trente-six solutions, il y en a que deux. Tu Evolues ou tu Régresses.

 

La Liberté recommande donc de n'être soumis à aucune autorité qui pourrait nuire à mon développement personnel et à mon Evolution. Il y a beaucoup d'êtres aujourd'hui qui meurent sans savoir cela. Ils meurent pour une idée de la Liberté parce qu'ils étouffent littéralement. Ils sont dans la bonne Voie, malgré tout. Ils sont en train d'ouvrir la route à d'autres peuples, aussi mal lotis qu'eux, qui n'ont pas le courage de se rebeller. Ils impulsent une énergie nouvelle qui va se propager sur toute la Planète. Parce que le manque de dignité de tous les chefs d'états ou élus politiques de la planète nous apparaît si crûment et si cruellement que ce n'est plus supportable. Ni tolérable.  Le renversement des valeurs auquel nous assistons, consistant à soutenir les Injustes pour réprimer les Justes, touche à sa fin. Dans tous les pays du monde, soyez en sûrs.

 

Dans une société Eclairée, nous n'avons besoin de personne pour nous représenter. Il faut pour cela une réforme des mentalités, comme le disait Jean-Baptiste... Pour que les Royaumes changent, il faut que les hommes changent. Lui et le Maître n'ont pas parlé en vain. Car la Liberté de faire le Bien sera un jour plus forte que celle de faire le Mal. Ceci demande une certaine rigueur et une refondation totale de la notion de tolérance appliquée aujourd'hui... tolérance qui a amené au renversement des valeurs morales, voire à leurs destructions. Et paradoxalement au nom de la "morale" ! On voit aujourd'hui la moralité de ceux qui nous gouvernent. Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais. Quel bon exemple pour les peuples ! Qu'ils ne viennent pas s'étonner s'il y a de plus en plus de voleurs, c'est la suite logique de leur comportement. D'ailleurs les voleurs sont moins voleurs qu'eux.

 

Notre Liberté à nous consiste à nous démarquer totalement de tout individu qui prend des décisions nocives à notre place, ou veut nous entraîner dans des voies pernicieuses. Qu'il soit clochard ou président de la République. Parce que je n'appartiens à personne d'autre qu'à ma Conscience qui se veut irrépréhensible. C'est-à-dire irréprochable. Ce n'est pas une Voie facile car la Perfection n'est pas de ce monde. Le travail accompli est minime en comparaison de ce qu'il me reste à faire. Cette vie n'y suffira pas, c'est certain. Mais, du moins, essaierais-je de continuer sur ma lancée et de ne pas nuire à mon prochain. De prendre fait et cause pour les opprimés dont l'oppression m'est une Injure. Si tu opprimes mon Frère, c'est moi que tu opprimes. Et tant que tu soutiendras les oppresseurs, quels qu'ils soient, tu ne seras pas mon Ami et je ne te dirai pas Amen ! Je te dirai simplement : Retrouve l'Humanité que tu as perdu et la Vue que tu n'as plus... et nous pourrons rire ensemble sous le ciel étoilé...

 

 

 

 

 

 

 

Sources Chaîne deTHE PLOT 911

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans REVOLUTION DES PEUPLES

Commenter cet article

Aldébaran 01/03/2011 00:57



...fin...


En Europe nous sommes convaincu de nous passer de Dieu.(reprise de la phrase précédente)


Croyance ancienne qui ne sied pas aux peuples des lumières …Rejet bien fondé du glaive et du goupillon. Trahison accomplie de l’église
catholique-romaine  du message Christique.


 


Pour la république, point de salut sans la laïcité ? Peut être. Comment pourrait-on penser autrement ? C’est forcément la
bonne cause.


Mais il en résulte au final que c’est plus à cause d’une mauvaise église, qu’une partie importante de la population en est venu à
ignorer Dieu.


Comment pouvait il en être autrement avec l’église de Saül de Tarse et de Constantin ?


On en oublie les évangiles, ou le Christ combat les pharisiens et la tradition dévoyée.


Pour ces églises, pas question de tendre l’autre joue.


Mais qui lit les évangiles ?


Que la révélation soit … Il est grand temps.


Aldébaran



Aldébaran 01/03/2011 00:39



...suite...


Ces hommes ont-ils été achetés ? Pouvons nous croire qu’ils ne savaient pas les conséquences de ce qu’ils signaient ?


Car ils ont permis aux banquiers de devenir les propriétaires de la création monétaire, propriétaire des banques centrales qui prêtent
aux états, et les états amenés à emprunter, et c’est la nouveauté, avec intérêt …Intérêts encaissés par les quelques personnes privées à qui les politiques ont délégués au nom du peuple,
 le droit régalien de battre monnaie.


En France, au budget 2011 ; le tribut a verser aux banquiers au titre de l’intérêt de la dette est de 47 Mrds €, lorsque l’impôt
sur le revenu sera de 52 Mrds €, ce qui correspond au prévisionnel de l’intérêt de la dette à verser en 2012 ….


L’intégralité de notre impôt sur le revenu 2012 ira dans les poches des banquiers et de leurs institutions.


 


Les usines à gaz, ça enfume…


 


Quoi de plus normal diront certains, les banquiers ont prêté de l’argent, il est normal qu’ils récupèrent leurs deniers assortis de
l’intérêt qui couvre le risque, l’inflation, et qui permet un juste bénéfice.


Mais de quel argent parlons nous ?


 


S’agit-il de l’argent des déposants ? L’argent n’appartient donc pas aux banquiers…


La contre partie en or est elle disponible dans les coffres des banques ?


Non, et cela au moins, le quidam le sait bien. Il y a plus d’argent en circulation que de réserves dans les banques.


Alors quoi ?


Un argent qui n’existe pas …


Et qu’on ne si trompe pas, tant qu’il s’agit d’imprimer du papier, le système fera face. C’est pourquoi les appels de type bankrun
(appel à la population à retirer leur argent des banques) ne sauraient être définitif pour plier le système, car le papier monnaie ne coûte rien au final.


Il en serait de même pour l’or, une forte demande aurait un effet levier, et son prix déjà élevé s’envolerait à nouveau.


Les plus riches possédants déjà beaucoup d’or, il ne pourrait que se satisfaire de vendre plus cher, moins d’or.


D’ailleurs on peut le supposer, les institutions financières, ont ces dernières années, achetés de l’or en masse provoquant l’envol
des cours tel qu’il n’a pas été connu depuis 30 ans.


Après un siècle de stabilité ou l’once d’or évoluait entre 30 et 50 dollars, avec le « choc pétrolier » de 1974, la cotation
a été multiplié par 10, s’établissant entre 350 et 450 dollars, en moyenne à partir de 1975.


En 2007, 1 an avant la date officielle de la « crise », discrètement, l’or doublait encore son cours. En 2009 il l’avait
triplé, et aujourd’hui, début 2011, il se situe dans une fourchette entre 1350 et 1450 dollars l’once.


Comme en 2007, il n’y avait pas de crise, paraît-il. Qui donc a acheté l’or, et pourquoi ? Qui est capable de déclencher des
spéculations d’envergures ?


C’est un enfumage de classe internationale.


 


 


Qui sont les bourreaux … 


Du matérialisme ?


 


Ce n’est pas parce que vous êtes athées que les autres le sont.


A force de ne voir le monde qu’à travers son petit chez soi, beaucoup de Français ignorent la dimension spirituelle qui guide une
partie importante de la population mondiale.


Contrairement aux églises catholiques Françaises, les Temples et les télés évangélistes font leurs choux gras aux Etat Unis.


Le mur des lamentations est assidûment fréquenté et les mosquées sont pleines…


 


En Europe nous sommes convaincu de nous passer de Dieu.


Croyance ancienne qui ne sied pas aux peuples des lumières &hellip



Aldébaran 28/02/2011 23:31



EN ATTENDANT L’ARMAGEDDON


 


 


Combien de temps l’humanité supportera-t-elle encore le joug et l’aveuglement que lui imposent ses dirigeants.


Car le voilà arrivé à terme le combat entre le bien et le mal. Et  nos frères arabes sont
aux avant-postes.


Et sans nul doute, il y bien un nouvel ordre mondial : celui du crime.


Crime contre l’humanité, crime contre le vivant, crime contre la planète, crime contre la vérité, crime contre Dieu.


Car ne nous y trompons pas, les grands groupes géopolitiques partagent tous cette même histoire, cette même conviction que le crime
mène au pouvoir.


 


Le voilà donc ce temps ou les hommes sont marqués par la bête, le Kaliyuga.


Il est planétaire, il est donc avéré.


Tout s’achète, tout se vend. Des groupes entiers d’humains sont déconsidérés, laissés à leur sort après que l’on ait détruit leur
environnement et rapiné ce qui pouvait l’être.


Car la fièvre de l’or anime ces élites


Comment presser mieux, presser plus, presser la planète pour en recueillir son jus.


Les hommes sont une valeur marchande et la terre doit fournir une rentabilité, rien n’est sacré.


La mère nourricière doit donner plus que son sein. On la booste aux hormones, on la sonde, on lui fait des saignées. On lui demande
plus, alors qu’on l’épuise.


Jusqu’à quand ce petit jeu ?


 


Car ces ploutocrates de tout poil n’en n’ont cure de ces considérations, la terre est grande mais leurs appétits démesurés. Les
catastrophes apocalyptiques ne les effraient pas, la fuite BP dans le golf du Mexique qui a ruiné n’en doutons pas tout un environnement, n’est qu’un dommage financier pour le pétrolier.


Achète-t-on un environnement avec des billets de banque ? Certains le croient, mais les îles artificielles à Dubaï s’enfoncent…et
Tchernobyl reste contaminé.


Les puissances de l’argent pensent qu’elles peuvent tout faire, mais elles se trompent.


Elles ont besoin du consentement d’une partie suffisante des populations pour asseoir et alimenter leur système.


L’éducation diffusée étant la leur, il n’est pas difficile à chaque promotion d’obtenir une sélection de zélés défenseurs. Les autres
pour majorité, accepteront la fatalité ou ne la verront pas. Les mass médias complèteront efficacement cette stratégie du consentement.


Du haut de notre atavisme d’occidentaux, nous serions amené croire que nous sommes dans le camp des bons, les défenseurs des valeurs
de liberté et de démocratie.


La France des droits de l’Homme, quand le droit d’ingérence se fait du 
fort sur le faible,  quand pour un délit mineur on vous met 24h en garde à vue, quand la liberté de se réunir se transforme en trouble à l’ordre
public …Nous brandissons nos épouvantails et notre société permissive comme le modèle.


Foutaise.


Seul les droits de l’homme riche sont proclamés depuis toujours, droit des riches à exploiter les pauvres, droit des riches à
s’approprier ce qui appartient à tous, droit des riches à faire les lois…..Droit des riches à être plus riche, à planifier une société de l’horreur, ou les pauvres sont parqués et éduqués à
minima, une société où l’argent est roi, une société du paraître, une société du court terme, une société sans âme, la victoire du matérialisme le plus laid.


 


« Il est l’or, Monseign’or »


 


En s’appropriant la valeur argent, les banquiers et leurs vassaux, se sont appropriés le monde.


Chacun s’en accommode, personne ne s’en offusque, on est même tenté de penser que cela a toujours existé ….


Pourtant il a fallu que les politiques autorisent ces groupes privés, il a fallu que l’institution valide ce fonctionnement ….


 


De Wilson à Pompidou, en quoi ces hommes intelligents pouvaient-ils croire qu’ils agissaient au nom de l’intérêt des
peuples ?


Un groupe privé n’a-t-il pas pour objectif de tirer bénéfice d’une activité ? Où est l’intérêt général ?




toto 27/02/2011 01:46



Bonsoir Bien Aimée Adriana, j'espère vous avez passer un bon Anni...??? c'est cette Esprit la que j'Aime Infiniment Oui la Lumière inondera toutes choses. elle es Déja Dans en ( Temples Maison
Corps ) Nous. Adriana je voudrais savoir comment va le Morale un ci que la Santé...??? SVP merci beaucoup Adriana. Sur Aimé du Très Haut.