Videos : La crise des subprimes et ses conséquences

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Intéressante conférence  (2007) de Dominique Plihon qui explique bien les conséquences de la crise des subprimes. Les banques ont donc décidé de faire des crédits  à des clients à hauts risques comme on dit, c'est-à-dire à des ménages qui sont au bas de l'échelle sociale, avec des petits revenus ou pas de revenus réguliers. Ils ont prété de l'argent à des ménages modestes, mais en contrepartie, ils ont fait payer à ces personnes des primes de risques élevées.  La suite, on la connaît. Et ces gens, par millions, aujourd'hui sont à la rue pour la plupart. On ne compte plus le nombre de terrains avec des tentes dans tous les états américains, les "tent cities". Les pauvres gens. Je vous pose une video pour que vous vous rendiez compte... là, c'est dans le Nevada. Il y a d'autres videos ICI.

 

 

 

 

 

Que penser des individus qui ont gagné des milliards sur le dos de ces démunis ? Où est notre Evolution avec des zozos pareils qui ont posé leur grappin sur le monde ?Les sans abris ont augmenté de 300 %. Imaginez dans un pays de 309 millions d'habitants. Les milices pululent et les teas parties se multiplient. En ce moment, il suffit d'une étincelle pour embraser le pays. J'exagère à peine.

  

Dominique Plihon, membre du conseil scientifique d’ATTAC, explique la crise des subprime et ses conséquences sur l'économie mondiale. Cette conférence s'est déroulée le 14 décembre 2007 à la librairie Résistance (Paris 17ème)

 

Vous pouvez voir une autre de ses conférences : La finance contre l'Humanité

 

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans LES HOMMES DE LA BÊTE

Commenter cet article

Nono 03/01/2011 23:29



Sarko, artisan de la crise (on ne le dit pas assez!) : http://www.lepost.fr/article/2008/10/17/1290385_quand-nicolas-sarkozy-vantait-les-subprimes.html


 


C'est finalement le sénat (entre autres) qui s'est opposé à ça (au ministre de l'économie d'alors, sarkozy). Quand sarko dit que la France a le mérite d'avoir le mieux résisté à la crise (redit
dans ses voeux), ce n'est pas grâce à lui! Si on l'avait écouté, on aurait été terrassé. Cependant, cette crise, même minime en France a permis de faire passer l'austérité et de lancer le plan de
relance (ou de sauvegarde) de l'emploi qui passe paradoxalement par des licenciements (par loi récente de 2010) dans les entreprises en France de plus de 10 salariés pour soi-disant sauver leurs
ressources face à l'emploi et aux postes "inutiles" qui "coûtes cher" en période de crise. Quand ce plan aura été finalisé dans chaque entreprise, on aura perdu des milliers d'emplois en France,
dans moins de 2 ans. L'économie ne pourra donc pas être relancée, c'est évident, la supercherie est phénoménale. Voilà comment on s'est fait bousillé nos emplois et que les allocations
de chômage ou de précarité vont à leur tour être dévastée. Tout le système français risque de s'écrouler. Passera-t-on alors à un autre système? Tout ceci nous mène à un gouffre
prévisible...