Video : L'Islande juge son Premier Ministre... à quand le jugement de ce gouvernement ?

Publié le par Adriana EVANGELIZT

 L'Islande juge son Premier Ministre parce qu'il aurait mené à la ruine des banques, en 2008, et donc à la ruine du pays. Qu'en est-il chez nous ?

 

Pensons un peu aux 150 milliards que nos banques ont été obligées de donner à l'Espagne, Portugal, Italie, Grèce et même à la Libye pour ne citer que quelques exemples. Sarkozy est très généreux pour sauver l'euro qui nous mène à la ruine, et balancer des millions tant à Ouattara en Côte d'Ivoire qu'à d'autres gogos qui ne valent pas chipette. Au lieu de penser d'abord à l'Intérêt du Pays et du Peuple Français, il dilapide les deniers du contribuable à tort et à travers, alors qu'il n'a pas à le faire. Entendons-nous bien, dans notre Monde Idéal, ce Système d'escrocs n'aurait pas lieu, pour la simple raison que le bien-être des individus passerait avant tout le reste. Tandis que là, c'est le contraire qui se produit. Les Assistés de la République pensent d'abord à leur portefeuille et ils n'en ont rien à cirer que les Français soient dans la galère. C'est le cadet de leurs soucis. Donc ce qui se passe en Irlande n'est que le début des comptes à rendre pour ces prédateurs.

 

Souvenons-nous aussi que depuis que Sarkozy est au pouvoir, la dette publique à augmenté de 35 %, comme l'explique bien Mr Asselineau, homme droit, ainsi que Mr René Dozière qui met bien les points sur les I, lorsqu'il détaille les dépenses de l'Elysée.  Elles auraient -soit disant- diminué. Entre 2008 et 2010, elles ont, en fait, augmenté de 950 000 euros, soit près d'un million d'euros soit 655 millions de Fr. Je ne sais pas si vous vous imaginez ! On ne se prive de rien là-haut. Mais, à nous, on nous demande de nous serrer la ceinture, sans arrêt.

 

Voyez aussi ICI les nouvelles dispositions pour les avantages en nature que ces satanés ont promulgué. Ils sont en train de nous saigner à blanc. Tout augmente pour le Peuple, sauf les salaires. Tant et si bien que l'on se demande à quoi cela sert de travailler puisque l'on s'endette au lieu d'avoir le droit de vivre paisiblement. Tandis qu'eux s'octroient des salaires faramineux à ne rien foutre. Car quel est leur travail ? Quand on les voit à l'oeuvre, quand on voit leurs lois iniques, peut-on dire qu'ils veulent notre bien ?

 

Si l'on se penche sur les indemnités versées aux élus intercommunaux, elles étaient de 54,7 millions d'euros en 2000, en 2007, date fatidique, elles ont atteint un pic de 162,5 millions d'euros. Voyez la différence.

 

Mais ceci n'est encore que l'Arbre gigantesque qui cache la Forêt de la voyoucratie en col blanc qui nous gouverne et utilise mille subterfuges pour toujours nous gruger davantage. On l'a vu, dès que Sarkozy s'est assis sur le trône, il n'a eu de cesse "d'embaucher" ses connaissances ou "les amis de mes amis" à des postes chers payés par les veaux que nous sommes, mais qui n'apparaissent pas sur la liste du "personnel", cela va de soi. Jetez un coup d'oeil là-dessus, ça vaut la chandelle !

 

Sur quatre ministères 191 "fonctionnaires" ne sont pas déclarés officiellement.  Vous pourrez ainsi constater, par exemple, que le Ministère des Tutelles a dissimulé 24 personnes de France Télécom et  le Ministère de l'Intérieur, 84 agents. On ne sait qui ils sont. Ils sont pourtant rémunérés, n'en doutons pas, mais qui les paie, en dissimulant la chose ? On n'a donc aucun mal à imaginer que "ceux qui s'occupent de la comptabilité" sont mouillés jusqu'à l'os. Ils sont complices des voleurs et de la dissimulation. Pour qui oeuvrent-ils en agissant de la sorte ? La question mérite d'être posée. Car il est clair et net qu'il y a un bidouillage. Une sorte de zone noire où des gens sont payés sans apparaître nulle part officiellement. Qui dit "aux comptables", "payez-les, mais qu'ils n'apparaissent en aucun endroit ?" Ceci vous prouve jusqu'où va la "pourriture" dans le Système. En plein coeur de la République. Des gens sont placés à tel endroit pour truquer et falsifier les comptes. Qui les a mis là ? Et surtout qui sont-ils ? Notre pays est aussi infiltré que les Etats-Unis d'Amérique par les prédateurs. Le plus gros d'entre eux se trouvant à la tête de l'Etat. Il leur montre l'exemple. Et il les couvre. En pensant que personne ne verra le manège. Ce en quoi il se trompe lourdement. Il est bien plus surveillé qu'ill ne le croit. Et il a des comptes à nous rendre, que cela lui plaise ou non. Car c'est notre argent qu'il dépense et il le sait très bien. Voilà pourquoi il en profite. En ricanant, sans doute, comme tous ses suivants qui lui ressemblent.

 

La Fin des Prédateurs approche. Et ils verront bientôt que tout ce qu'ils ont volé ne leur servira pas à grand-chose...

 

Pour vous donner une idée de la "grugerie", voyez aussi ICI le coût des déplacements de Sarkozy en 2007. On n'ose même pas penser à ce qu'il en est aujourd'hui. 9,9 millions d'euros soit 44 130 euros par jour. Quelles économies ! Mais le plus étonnant, c'est que ce n'est pas ce qui est déclaré. Là encore, on sous-évalue la dépense.

 

Voyez là aussi ICI le grand flou sur les dépenses personnelles de Sarkozy. Il est à noter que Chirac avait 7 000 euros mensuels d'argent de poche -son salaire- et l'actuel président 21 000. De grosses économies, comme vous pouvez le constater.

 

Pour ceux qui sont sans abris ou mal logés, voyez le Patrimoine immobilier de la Présidence. Il est certain que Louis le Quatorzième n'en avait pas autant... et ici le coût de ces propriétés tant en personnel qu'en entretien.

 

En  ce qui concerne le budget de la Présidence de la République, on apprend que le budget "invisible" est deux fois plus important que le budget visible.

 

Je vous conseille de regarder la synthèse de René Dozière sur le budget de l'Elysée qui est passé de 32 millions à 113 millions en 2008.

 

Voyez ICI tous les dossiers mis à la disposition du public par Mr Dosière pour avoir une idée des économies réalisées Sarkozy et ses suivants. J'appelle ça du foutage de gueule. D'autant qu'ils viennent casser les bonbons aux minimas sociaux pour faire des économies. Ces individus sont ignobles, il n'y a pas d'autres mots. 

 

Et ajoutons à cela les guerres qu'ils nous a mis sur le dos et qui se chiffrent en milliards. Il voudrait nous mettre sur la paille, il ne s'y prendrait pas autrement...

 

Je pense très sérieusement que Sarkozy dépasse largement le Premier Ministre Islandais... et qu'il serait bon de se pencher sur son cas.

 

 

 

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans LES HOMMES DE LA BÊTE

Commenter cet article

Adriana EVANGELIZT 06/09/2011 13:48



@Dootblaw


Merci mon Amie pour ce calcul savant. Alors là, tu me rends un grand service. Je me le note pour le ressortir. Et on vient nous parler d'économies ! Ils m'écoeurent tous de plus en plus. Vivement
le Nettoyage...



dotblau 06/09/2011 12:45



Il y a en France :


un Président de la République (22.249€ brut par mois),

un premier ministre (21.206€ brut par mois),

22 ministres (14.017),

8 secrétaires d’état (13.316),

une bonne trentaine de directeurs de cabinets pour ces gens (6000€/mois minimum),

onze membres du Conseil Constitutionnel (dont Chirac et VGE), à 12.000 brut par mois,

un président du sénat à 14.158€,

347 sénateurs à 7008€,

un président d’assemblée nationale à 14.185€,

576 députés à 7008€,

72 députés européens à 7008€ brut par mois,

26 présidents de conseil régional à 5397€ brut par mois,

101 présidents de conseil général à 5397€ par mois,

4013 conseillers généraux à 2492€ brut par mois en moyenne,

1880 conseillers régionaux à 2629€ brut par mois en moyenne,

au moins 101 vice-présidents de conseil général à 3619€,

et au moins 26 vice-présidents de conseil régional à 3619€,

des conseillers communaux et des maires qui coûtent, tous ensemble et par mois, 86.933.640€

et les conseillers et le maire de la ville de Paris qui coûtent 934.650€



Et le total de tout ça, tous les mois, est donc de 111.727.898 €. (sans compter les émoluments pour notes de frais diverses!)


= 112 millions d’euros tous les mois.