Attentat de Karachi : Sarkozy mis en cause

Publié le par Adriana EVANGELIZT

C'est quand même curieux la façon dont est sorti le document sur le Karachigate à un moment où Sarkozy avait pesté contre Netanyahou. Nous en parlions d'ailleurs ICI. On sent bien que Sarkozy n'est pas libre et qu'il a les mains liées avec le Klan de Sion. On peut supposer qu'il n'est pas parvenu là où il est sans leur aide et il a du leur promettre beaucoup de choses. Toutes les actions qu'il a mené pour inclure leur pays tant à l'UE qu'à l'Union Pour la Méditerranée que pour l'OCDE, pour ne citer que quelques exemples car la liste est infinie. Il leur a rendu beaucoup de services mais il est certain qu'il est loin d'avoir été payé en retour parce qu'ils se sont servis de lui comme ils se servent de tout le monde. La meilleure preuve étant que le crime contre la flottille a été perpétré après leur entrée à l'OCDE, tout comme le crime à Gaza avait été perpétré après le rapprochement de l'UE. On peut mettre dans les "mercis" l'utilisation de passeports français pour assassiner à Dubaï. Ceci prouve comment ils remercient Sarkozy et la mentalité fétide qu'ils se coltinent.

 

Alors bien évidemment, à force de tout laisser passer, il est clair que tout le monde juge Sarkozy en France et sait exactement à quoi s'en tenir de sa servilité vis-à-vis des sionistes. Nul n'est dupe. Qu'il sache bien pourtant qu'il n'est pas au bout de ses peines  Il s'est enfermé lui-même dans un piège dont il lui sera difficile de sortir s'il ne fait pas leurs quatre volontés. Car plus vous leur en donnez et davantage ils en veulent. C'est ainsi qu'ils fonctionnent. Et comme leur appétît est insatiable, il est difficile de combler leur boulimie. On le voit depuis qu'ils ont posé le grappin sur la Palestine, depuis plus de soixante-ans AU NOM DE TOUS LES JUIFS, ils ne cessent de revendiquer encore et toujours davantage, ils n'en ont jamais assez ! Et si leurs marionnettes ne se comportent pas comme ils le souhaitent, ils ont recours aux méthodes de rétorsions, Olmert en a fait les frais, Netanyahou sait très bien qu'il a intérêt à se tenir à carreau sinon avec toutes les casseroles qu'il se trimballe, il sera vite débarqué. Se référer au Protocole adéquat du Klan mafieux :

 

Pour ARRIVER A DE TELS RESULTATS, nous PRENDRONS DES MESURES, AFIN QU'ON NOMME DES PRESIDENTS AYANT A LEUR PASSIF UN SCANDALE... ou QUELQUE AUTRE AFFAIRE LOUCHE DU MÊME GENRE. Un PRESIDENT DE CET ACABIT sera le FIDELE EXECUTEUR DE NOS PLANS,

Nous donnerons ce pouvoir au PRESIDENT RESPONSABLE, QUI SERA COMME UNE MARIONNETTE ENTRE NOS MAINS...

 

Ainsi, pour en revenir au Karachigate,  est-il tout à fait surprenant que le fameux document ait atterri entre certaines mains dont il se murmure "dans les services" que cette personne est en contact avec le Mossad. Nous ne citons personne parce que ceux qui savent de qui nous parlons, savent. Point. Ce document est donc apparu un peu comme "un avertissement" pour Sarkozy. Le plus étrange étant que "quelques personnes" s'interrogent sur les éléments ayant conduit les enquêteurs luxembourgeois à conclure à un financement politique, comme vous le lirez plus bas. Ceci signifie que les enquêteurs du Luxembourg ont donc "été aiguillés" par une source qui savait. Il faut aussi quand même remarqué, dans cette affaire, que Nicolas Bazire qui a donné l'aval pour la création de cette société "offshore" a travaillé par la suite pour la banque Rothschild. Ce n'est pas n'importe qui travaille pour les Rothschild. Il faut le savoir. Nicolas Sarkozy est donc bien entouré et EN HAUT LIEU, on est bien informé. Et si vous voulez savoir ce que les sionistes pensent de Sarkozy, vous n'avez qu'à lire cet article  où ils disent tout haut ce qu'ils pensent de lui, en oubliant copieusement tous les services qu'il leur a rendu. La gratitude et la Reconnaissance, ils ne connaissent pas ! Tout leur est dû. Au nom de tous les juifs.

 

 

 

 

 

 

Un rapport policier luxembourgeois évoque le financement occulte de la campagne d'Edouard Balladur

 

 

 

Un rapport policier luxembourgeois étaie les soupçons de rétrocommissions vers la France via une société off-shore créée avec l'aval, en 1994, du ministre du Budget Nicolas Sarkozy, et évoque, sans en apporter la preuve, un financement occulte de la campagne d'Edouard Balladur.

 

Ce rapport rédigé en janvier et révélé mercredi par Médiapart a été réalisé à la demande de juges financiers parisiens qui enquêtent sur un espionnage informatique présumé à la Direction des constructions navales (DCN).

 

Dans le cadre de cette enquête, les juges Françoise Desset et Jean-Christophe Hullin se sont penchés sur une société luxembourgeoise baptisée Heine et créée en 1994 par la branche internationale de DCN avec l'aval de M. Sarkozy, à l'époque ministre du Budget d'Edouard Balladur.

 

C'est par cette société off-shore que transitaient une partie des commissions, légales jusqu'en 2000, sur les contrats d'armement, dont la vente de sous-marins Agosta au Pakistan en 1994, susceptible d'avoir servi de mobile à l'attentat de Karachi en 2002.

 

Selon les policiers du Grand-Duché, "une partie des fonds qui sont passés par le Luxembourg reviennent en France pour le financement de campagnes politiques françaises".

 

"En 1995, des références font croire à une forme de rétrocommission (illégale, ndlr) pour payer des campagnes politiques en France", poursuivent les policiers luxembourgeois.

 

"Nous soulignons qu'Edouard Balladur était candidat à l'élection présidentielle en 1995 face à Jacques Chirac et était soutenu par une partie du RPR, dont Nicolas Sarkozy et Charles Pasqua", ajoutent les policiers.

 

Des sources proches du dossier interrogées par l'AFP ont confirmé la teneur du rapport et les indices relatifs aux rétrocommissions mais s'interrogeaient sur les éléments ayant conduit les enquêteurs luxembourgeois à conclure à un financement politique.

 

Le nom de Heine était déjà apparu dans une enquête préliminaire antérieure à l'information judiciaire visant la DCN: les policiers français avaient trouvé à la DCN une note mentionnant l'aval pour la création de cette société du directeur de cabinet de M. Balladur à Matignon, Nicolas Bazire, et celui de M. Sarkozy, ministre du Budget et porte-parole de la campagne d'Edouard Balladur.

 

Elle laissait "supposer des relations ambiguës avec les autorités politiques en faisant référence au financement de la campagne électorale de M. Balladur pour l'élection présidentielle de 1995", estimaient dès 2007 les policiers français. Le parquet de Paris n'avait à l'époque pas donné suite.

 

Le chef de l'Etat avait qualifié, en juin 2009, de "fable" la thèse d'un financement occulte de M. Balladur. L'ancien Premier ministre a lui aussi fermement démenti tout financement illégal de sa campagne présidentielle de 1995.

 

Pour l'avocat de six familles de victimes de l'attentat de Karachi, Me Olivier Morice, "ce rapport montre que Nicolas Sarkozy est au coeur de la corruption et qu'il a menti aux familles".

 

"Nous ne sommes pas en présence d'une fable mais d'un mensonge d'Etat", a estimé l'avocat, ajoutant que "les familles sont indignées et demandent sa démission".

 

Dans leur rapport, les policiers luxembourgeois relèvent la sophistication des circuits financiers, selon Médiapart, et reconnaissent qu'"il n'existe aucune preuve concrète de corruption".

 

"Les documents sont tous entièrement vides de noms et les descriptifs des services ou prestations sont vagues", affirment-ils.

 

Sources AFP

 

Posté par Adriana Evangelizt

Publié dans LES HOMMES DE LA BÊTE

Commenter cet article

Temps dur pour balladur ! 30/06/2011 20:20



Affaire karachi des millions de francs suspects.


Voir ci après : http://fr.news.yahoo.com/affaire-karachi-anomalies-comptes-campagne-dedouard-balladur-1995-055147642.html


 


Finalement au vu de l'évolution de l'affaire karachi... peut-être que Sarko, lui aussi, devra un jour rendre les millions d'euros que kadafi lui a prêter pour sa campagne présidentiel !!!  .