Les deux navires de guerre iraniens sont entrés dans le canal de Suez

Publié le par Adriana EVANGELIZT

Click here to find out more! Et tout de suite les sionistes sont aux abois... ils oublient que le canal de Suez n'est pas leur propriété.

 

 

 

Les deux navires de guerre iraniens sont entrés

 

dans le canal de Suez

 

 

Les deux navires de guerre iraniens ont obtenu de la part du Caire l'autorisation de pouvoir emprunter le canal de Suez pour rejoindre la Syrie. Il s'agit d'une première depuis 1979. Israël la qualifie de "provocation".

 

Deux navires de guerre iraniens ont pénétré dans le canal de Suez mardi à l'aube pour passer en Méditerranée, une première depuis 1979, qualifiée de "provocation" par Israël, a-t-on appris de source officielle.

 

"Les deux navires (de guerre iraniens) ont emprunté le canal (de Suez) mardi à vers 05H45 locales (03H35 GMT)" pour passer en Méditerranée, a indiqué à l'AFP une source de l'Autorité du canal.

 

En général, un navire à besoin de 12 à 14 heures pour traverser le canal.

 

Un responsable du Conseil suprême de l'armée égyptienne a déclaré lundi soir à la TV privée Dream, que l'autorisation avait été donnée en vertu de la Convention de Constantinople datant de 1888 et qui autorise le passage de navires militaires par le canal de Suez.

 

L'Egypte a autorisé ces deux navires à emprunter le canal de Suez après avoir envoyé des signaux contradictoires, affirmant d'abord ne pas avoir reçu de demande de passage puis laissant entendre que les bâtiments étaient bel et bien bloqués.

 

Selon l'agence officielle iranienne Fars, les bâtiments en question sont le Kharg, un navire de ravitaillement et de soutien de 33.000 tonnes, et le Alvand, une frégate de patrouille, tous deux de construction britannique.

 

Le Kharg a un équipage de 250 personnes et peut accueillir jusqu'à trois hélicoptères. Le Alvand est armé de torpilles et de missiles antinavires.

 

Israël, qui considère l'Iran comme un danger majeur pour sa sécurité, a dénoncé mercredi une "provocation" par la voix de son ministre des Affaires étrangères, le faucon de la droite nationaliste Avigdor Lieberman.

 

D'après une source diplomatique iranienne, les deux bâtiments doivent effectuer une visite "de routine" de quelques jours en Syrie.

 

Sources France 24

 

----------------

 

Le Caire autorise deux navires de guerre iraniens

 

à emprunter le canal de Suez

 

 

Initialement prévu mercredi, le passage de deux navires de guerre iraniens dans le canal de Suez a été autorisé ce vendredi. Le ministre israélien des Affaires étrangères avait qualifié cette semaine ces manœuvres de "provocation".

 

Les autorités égyptiennes ont autorisé vendredi deux navires de guerre iraniens à franchir le canal de Suez, a-t-on appris de source proche des services de sécurité égyptiens.

 

"L'Egypte a donné son accord au passage de deux navires iraniens à travers le canal", a-t-on dit à Reuters de même source.

 

L'armée égyptienne avait annoncé auparavant qu'elle examinait cette demande, ajoutant que Téhéran avait assuré que les deux navires ne transportaient pas de matériel militaire, ni de composants chimiques ou nucléaires.

 

Aucun navire de guerre iranien n'a franchi le canal de Suez depuis la révolution islamique de 1979.

 

La demande iranienne a provoqué la colère du ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, qui a parlé de "provocation".

 

Les dirigeants israéliens de toutes tendances considèrent l'Iran comme une menace majeure pour leur pays en raison du programme nucléaire militaire mené, selon eux, par la République islamique.

 

L'Egypte n'interdit la traversée du canal à aucun navire de commerce pour autant qu'il n'y a pas d'état de guerre. Pour les navires de guerre, de quelque pays qu'ils soient, il faut une autorisation des ministères égyptiens de la Défense et des Affaires étrangères.

 

L'Iran a déclaré jeudi que les deux navires, la frégate Alvand et le navire ravitailleur Kharg, comptaient passer par le canal de Suez.

 

L'agence de presse officieuse iranienne Fars avait annoncé le 26 janvier que des élèves officiers de la marine iranienne partaient pour une campagne de formation d'un an et qu'ils gagneraient la mer Rouge via le golfe d'Aden, puis se rendraient en Méditerranée après avoir emprunté le canal de Suez pour rejoindre un port syrien.

 

Au cours de cette mission, les élèves officiers seront entraînés à défendre les cargos et les pétroliers contre la menace permanente d'attaques par des pirates somaliens, poursuivait Fars.

 

Sources France 24

 

Posté par Adriana Evangelizt

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article